Cote d'Ivoire: Des chrétiens veulent construire un centre de retraite

La Communauté du Chemin neuf a organisé la fête de charité le dimanche 04 novembre 2018 à Cocody pour mobiliser des ressources financières et matérielles afin de construire son centre de retraite spirituelle, d'hébergement et de réinsertion professionnelle (Métiers de la main).

Après la messe célébrée par le père Gildas, le frère Sylvestre M'brah, responsable de la Communauté du chemin neuf en Côte d'Ivoire a partagé la vision du projet, avant de présenter les compartiments de futur édifice.

Pour lui, ce centre qui sera bâti à Grand-Alépé (34 km d'Abidjan), sur un espace de 14 hectares, est destiné à accueillir les retraites, des prières et les rassemblements de la communauté.

Il comprendra, une chapelle de 300 places, une grande salle, appartements modernes (Pour les familles), chambres d'hébergement pour groupes et personnes de passage.

Sur ce terrain obtenu il y a plus de 20 ans, il sera construit également, un réfectoire, ferme agro pastorales (Mouton, poulet, porc) des ateliers de menuiserie, de plomberie, espaces de vie communautaire.

Et le début des travaux est prévu pour le premier trimestre 2019 et devront durer maximum jusqu'en 2024, soit cinq ans.

« Le coût global des travaux est de 1,4 milliard Fcfa. Les formalités administratives ont commencé. Vous savez, c'est un terrain villageois donc elles peuvent être un peu longues mais il n'y a pas de soucis », a-t-il rassuré optimiste.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.