Sénégal: Supposée interruption de la notation de Senelec - Mouhamadou Makhtar Cissé dement l'agence Bloomfield investment

8 Novembre 2018

Dans un communiqué rendu public, l'agence de notation Bloomfield Investment a annoncé l'interruption de la notation de Senelec. Le directeur général de Senelec Mouhamadou Makhtar Cissé a balayé d'un revers de la main ces allégations.

Ainsi, précise-t-il : «la société nationale de l'électricité ne s'est donc pas retirée du processus de notation et réitère son engagement à respecter toutes les conditions relatives à l'émission d'un emprunt obligataire sur le marché financier régional de l'Umeoa». Il l'a fait savoir dans un communiqué qui nous est parvenu hier, mercredi 7 novembre.

Par ailleurs, il rappelle «qu'en 2017, Senelec s'était soumise à une démarche volontaire de notation financière qui reste d'actualité». «A cette fin, poursuit-il, elle avait consulté les deux agences de notation agréées par le CREPMF que sont WARA et Bloomfield Investment».

«Conformément aux procédures de passation des marchés du Sénégal, l'offre de Bloomfield avait été retenue. Cette consultation étant seulement valable pour la période 2017-2018, Senelec a procédé à un appel d'offres pour 2018-2019.

Les deux agences de notation agréées par le CREMPF (Bloomfield et WARA) ont déposé des propositions pour la période 2018-2019 », souligne-t-il.

Selon M. Cissé, au terme du processus, et après analyse des propositions techniques et financières, l'offre de WARA a été retenue. Le contrat de WARA a été signé et la mission est en cours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.