8 Novembre 2018

Afrique: Johnson & Johnson lance le concours Africa Innovation Challenge 2.0

communiqué de presse

Johannesbourg Et Londres — La société appelle les entrepreneurs africains à proposer des idées dans six catégories : santé mentale, emballages de grande consommation, solutions botaniques, soutien aux travailleurs de la santé, outils de santé numérique et chirurgie essentielle

Les start-ups et les innovateurs basés en Afrique qui remporteront le concours recevront un mentorat et 50 000 dollars US de soutien financier et de ressources pour les aider à commercialiser leurs idées

Johnson & Johnson a lancé aujourd'hui le concours Champions of Science Africa Innovation Challenge 2.0, le second concours à l'échelle du continent invitant les innovateurs africains à soumettre des idées de technologies, de produits et de solutions innovants qui ont le potentiel d'avoir un impact positif sur les communautés africaines. Le concours se concentre principalement sur l'identification de solutions extensibles et durables à six problèmes environnementaux et sanitaires majeurs pour la population africaine.

« Le nombre croissant de pôles d'innovation à travers l'Afrique produit une nouvelle génération d'entrepreneurs qui innovent et trouvent de nouvelles solutions aux problèmes auxquels font face leurs communautés », a déclaré le Dr Josh Ghaim, directeur de la technologie chez Johnson & Johnson Consumer Inc. et membre du conseil de gestion de la recherche et du développement de Johnson & Johnson,i qui lance le concours aujourd'hui à l'occasion de l'Africa Women Innovation & Entrepreneurship Forum au Cap. « Notre objectif avec ce second Africa Innovation Challenge est d'étendre notre soutien aux entrepreneurs de la région en repoussant les frontières des solutions créatives pour résoudre à certains des problèmes les plus urgents du continent. Avec six nouvelles catégories, l'Africa Innovation Challenge 2.0 constitue une occasion extraordinaire pour la communauté croissante d'innovateurs de la région de présenter de nouvelles idées pouvant potentiellement avoir un impact large sur la société », a ajouté Ghaim.

« Chez Johnson & Johnson, nous croyons qu'une bonne idée peut provenir de n'importe qui et n'importe où, et nous travaillons avec des entrepreneurs du monde entier pour encourager sans relâche les innovations qui font progresser et améliorent la santé de tous, partout dans le monde », a déclaré Seema Kumar, vice-président de l'innovation, de la santé publique mondiale et de la communication des politiques scientifiques chez Johnson & Johnson et membre du comité de gestion de la recherche et du développement de Johnson & Johnson, qui lance simultanément le concours aujourd'hui à l'occasion de la conférence Women Leaders in Global Health à Londres. « C'est un moment enthousiasmant pour rejoindre l'écosystème de l'innovation qui progresse rapidement en Afrique, alors que les populations et les patients de tout le continent attendent des solutions à des problèmes urgents. Le concours Africa Innovation Challenge offre une plateforme importante pour soutenir les entrepreneurs émergents et aider à accélérer le développement de solutions uniques et durables en matière de soins de santé et d'environnement. »

Le concours Africa Innovation Challenge 2.0 est conçu pour répondre aux besoins critiques non satisfaits du continent et des communautés locales d'Afrique tout en apportant un soutien aux entrepreneurs basés en Afrique afin de créer des produits et des services de soins de santé innovants. Parmi les critères de sélection, les participants doivent démontrer qu'ils sont en mesure de passer de la preuve de concept à une solution durable à long terme. Les participants au concours présentant les meilleures solutions recevront jusqu'à 50 000 dollars US de financement et un mentorat de la part du réseau mondial de scientifiques, d'ingénieurs et de dirigeants au sein de la famille de sociétés Johnson & Johnson afin de produire de nouvelles solutions.

« Nous sommes ravis de collaborer une fois de plus à l'Africa Innovation Challenge », a déclaré Thierry Zomahoun, président-directeur général de l'Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) et fondateur et président du Next Einstein Forum (NEF). « Plus tôt cette année, lors de notre événement biennal Next Einstein Forum, nous avons eu le plaisir d'entendre parler des gagnants du premier concours. L'incroyable succès de leurs entreprises offre un superbe exemple de leadership et d'entrepreneuriat, et témoigne des extraordinaires jeunes talents d'Afrique. Nous sommes impatients de découvrir les vainqueurs de l'Africa Innovation Challenge 2.0. »

« La famille de sociétés Johnson & Johnson comprend l'une des plus grandes sociétés de soins de santé du monde et s'appuie sur plus de 85 ans d'engagement dans plus de 25 pays africains ; nous sommes donc fiers de soutenir l'écosystème de l'innovation qui progresse rapidement en Afrique », a déclaré Alma Scott, vice-présidente des opérations et des partenariats et de la santé publique mondiale chez Johnson & Johnson.ii « Nous avons appris au fil du temps qu'en réglant les problèmes à travers l'émancipation des populations locales, on peut avoir un impact important dans la lutte contre les défis de santé publique, et que cela peut également stimuler l'économie locale et catalyser les investissements en infrastructure. »

Catégories de solutions pour l'Africa Innovation Challenge 2.0

Les six nouvelles catégories de solutions du concours visent à répondre à des risques importants qui pèsent sur les systèmes de soins de santé et l'environnement en Afrique :

Solutions botaniques : entre soixante et quatre-vingts pour cent des foyers en Afrique se reposent encore sur la médecine traditionnelle pour se soigner et soigner leurs proches.iii Nous recherchons des solutions naturelles et végétales qui exploitent le savoir traditionnel et offrent des avantages aux consommateurs en termes de santé et de bien-être par le biais d'applications topiques.

Innovations en matière d'emballages : la gestion des déchets d'emballage produits par la consommation croissante en Afrique est un défi pour de nombreuses communautés. Nous recherchons des solutions durables pour emballer des produits à l'unité et créer des formats de produits bon marché qui réduiront ou élimineront les déchets tout en protégeant le produit.

Santé mentale : soigner un proche atteint d'une maladie mentale, particulièrement une jeune personne, peut être particulièrement problématique pour les communautés rurales. En conséquence, 75 à 85 % des personnes souffrant de problèmes de santé mentale en Afrique peuvent ne pas avoir accès à des soins de santé mentale.iv Nous cherchons des innovations qui sensibilisent le public aux problèmes de santé mentale en tant que problème de santé publique, et apportent des solutions pour aider les patients, les soignants et leurs communautés à s'attaquer à ce problème.

Soutien aux travailleurs de la santé : les travailleurs de la santé africains sont en première ligne et subissent des taux de stress et de surmenage élevés en raison du lourd fardeau de la maladie et des problèmes importants que connaissent les systèmes de santé. Nous recherchons des innovations qui soutiennent le bien-être et la résilience des infirmiers, des sages-femmes et des travailleurs de la santé qui se trouvent au cœur de la prestation de soins de santé.

Outils de santé numérique : le continent africain connait les pires conditions de santé au monde, alors que le VIH, la tuberculose, la santé mentale, la santé maternelle et le virus Ebola ont un impact négatif important, particulièrement sur les femmes. Nous recherchons des outils numériques (y compris des applications et d'autres technologies basées sur les appareils mobiles, le web et les données) pour ces domaines importants de la santé qui sont en mesure d'informer, d'éduquer, de communiquer et d'apporter des traitements, du soutien et des soins aux personnes dans le besoin et d'améliorer les conditions de santé, particulièrement pour les femmes.

Soins chirurgicaux essentiels : une part importante de la charge de morbidité en Afrique peut être traitée par la chirurgie. Cependant, de nombreux établissements de soins dans certaines régions n'ont pas la capacité d'offrir des services chirurgicaux, même basiques. Nous recherchons des innovations qui pourront améliorer l'accès à des soins chirurgicaux prompts, sûrs et compétents.

Les participations au concours peuvent provenir de n'importe quelle région d'Afrique et d'un ou plusieurs individus, équipes ou sociétés ; sous réserve de certaines exigences d'admissibilité définies dans les conditions générales du concours. Les solutions de soins de santé proposées seront évaluées en fonction de leur capacité à répondre aux critères suivants : 1) L'idée soumise correspond à au moins une des six catégories du concours. 2) L'idée soumise est innovante et créative. 3) L'idée soumise peut être appliquée à grande échelle. 4) L'idée soumise décrit comment la récompense aiderait le(s) participant(s) à réaliser des progrès importants en moins d'un an et inclut un plan de commercialisation complet.

Pour participer au concours et lire les conditions générales applicables, rendez-vous sur le site web d'Africa Innovation Challenge. La date limite pour déposer une candidature est le 16 janvier 2019. Ni Johnson & Johnson ni aucune de ses sociétés n'obtiendront aucun droit sur les idées des participants du fait de leur participation au concours. Les participants et les vainqueurs resteront libres de continuer le développement futur de leurs idées de leur propre initiative. Les lauréats du prix seront annoncés au printemps 2019.

Pour obtenir plus d'informations sur le concours Africa Innovation Challenge et découvrir les histoires d'innovation des vainqueurs précédents, rendez-vous sur www.jnjinnovation.com/africachallenge/.

* * *

À propos de l'Africa Innovation Challenge 1.0

Le premier concours Africa Innovation Challenge de Johnson & Johnson, lancé en novembre 2016, recherchait des idées novatrices axées sur trois domaines critiques des soins de santé : l'aide au développement de la petite enfance et la promotion de la santé maternelle ; l'émancipation des jeunes femmes, et l'amélioration du bien-être des familles.

Les trois concepts gagnants ont adopté ces thèmes ainsi que l'objectif visant à créer des entreprises durables et permanentes :

La grande idée : des produits d'hygiène féminine réutilisables Françoise Nibizi, fondatrice et directrice exécutive de SaCoDé, BurundiLe mentorat et le financement de Johnson & Johnson a permis à Françoise de multiplier la capacité de production des serviettes Agateka par quatre, d'ouvrir deux nouveaux sites de fabrication et de créer des formations et des emplois permanents pour 20 jeunes femmes.

La grande idée : des robinets mains libres pour lutter contre la propagation des maladies Grace Nakibaala, PDG et fondatrice d'InnovAsepsis, OugandaAprès un an de soutien, des brevets et des marques déposées ont été déposés pour l'appareil PedalTap™ ; l'appareil est désormais fabriqué en Ouganda, et il a été installé dans plusieurs toilettes publiques, permettant ainsi de réduire le risque d'infection et d'économiser de l'eau.

La grande idée : des produits cosmétiques naturels qui soutiennent les petits agriculteurs Mahmud Johnson, fondateur et PDG de J-Palm, LibériaAvec le soutien de Johnson & Johnson, Mahmud a pu créer 330 nouveaux emplois au Libéria, élargir son portefeuille de produits cosmétiques à base d'huile de palmiste biologique, et accroître ses ventes de 1 100 %.

À propos de Johnson & JohnsonChez Johnson & Johnson, nous croyons qu'une bonne santé est le fondement d'une vie dynamique, de communautés florissantes et du progrès. C'est pourquoi nous nous efforçons depuis plus de 130 ans de veiller au bien-être des gens, à tout âge et à toutes les étapes de la vie. Aujourd'hui, en tant que société de soins de santé la plus importante et étendue au monde, nous nous engageons à faire le bien grâce à notre portée et à notre envergure. Nous nous consacrons à rendre les soins de santé plus accessibles et économiques, à créer des communautés plus saines et à mettre à la portée de chacun, où qu'il se trouve, un esprit, un corps et un environnement plus sains. Nous allions notre cœur, notre science et notre ingéniosité pour modifier profondément la trajectoire de la santé de l'humanité.

i M. Ghaim est également le PDG de Ghaim LLC.ii Mlle Scott est une employée de Johnson & Johnson (Proprietary) Limited. iii Paulo Peter Mhame, Kofi Busia et Ossy MJ Kasilo. Pratiques cliniques de la médecine traditionnelle africaine. OMS : l'Observatoire africain de la santé, numéro spécial 13, août 2010. Accessible en ligne : http://ahm.afro.who.int/issue13/index.html iv Organisation mondiale de la santé. Document de travail : santé mentale, pauvreté et développement. Document de travail de la réunion ECOSOC, juillet 2009. Accessible en ligne : http://www.who.int/nmh/publications/discussion_paper_en.pdf?ua=1

Afrique

Les pays invités à voter des lois pour renforcer le pouvoir des femmes et des filles

Le renforcement du pouvoir des femmes et des filles passe par l’application des lois qui les protègent en… Plus »

Copyright © 2018 PR Newswire. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.