Algérie: Le pays, "une référence" en matière de réconciliation nationale

Alger — L'ambassadeur de la république d'Argentine en Algérie, Ruben Buira a affirmé, mercredi à Alger, que l'Algérie était devenue "une référence" en matière de réconciliation nationale, une réconciliation érigée en "approche" exportée aux pays en proie aux conflits.

Lors de l'audience que lui a accordée, le président de la commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté de l'Assemblée populaire nationale (APN), Abdelhamid Si Afif, l'ambassadeur argentin a mis en avant la diversité et la richesse dont jouit l'Algérie sur tous les plans, affirmant qu'elle était devenue "une référence" en matière de réconciliation nationale, une réconciliation, a-t-il dit, érigée en "approche" exportée aux pays en proie aux conflits, a indiqué un communiqué de l'APN.

Il a également fait part de son admiration des réalisations accomplies par l'Algérie au cours des dernières années, notamment la célébration du 40e anniversaire de la diplomatie parlementaire, exprimant sa volonté de promouvoir et d'élargir la coopération bilatérale pour comprendre de nouveaux domaines économiques.

Pour sa part, M. Si Afif a mis en exergue les relations historiques liant les deux pays, réitérant l'attachement de l'Algérie à "promouvoir les relations bilatérales à un niveau de coopération fructueux qui soit au diapason des efforts consentis par les deux pays pour encourager l'investissement dans le secteur économique".

Après s'être félicité des projets économiques "ambitieux" réalisés, le même responsable a qualifié le climat des affaires en Algérie de "très encourageant".

Il a mis en avant, à ce propos, la nécessité de relancer, renforcer et développer ces relations, notamment dans les domaines parlementaire et économique, relevant, dans ce sens, l'importance de la diplomatie parlementaire dans le rapprochement entre les peuples.

Par la même occasion, le président de la Commission a présenté un aperçu sur l'APN, évoquant en particulier l'augmentation notable de la représentation des femmes (31%) dans la chambre basse du Parlement, ce qui constitue, selon lui, l'une des réformes les plus significatives initiées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et ce avant d'aborder les réformes politiques, économiques et sociales entreprises par l'Algérie. Il a salué, à ce titre, la clairvoyance du président Bouteflika, et les réalisations accomplies dans le cadre de la Réconciliation nationale.

Sur le plan des relations internationales, M. Si Afif a appelé à la nécessité de soutenir les causes justes à travers le monde, réaffirmant l'engagement permanent de l'Algérie à l'application des résolutions onusiennes qui sont compatibles, a-t-il dit, avec les principes constants de sa politique étrangère s'appuyant sur le dialogue, le rapprochement entre les parties en conflit, le règlement de ces conflits et le respect du principe de non-ingérence dans les affaires internes des pays en vertu de la Charte des Nations Unies, ainsi que l'application de la légitimité internationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.