8 Novembre 2018

Madagascar: Election présidentielle - Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana se détachent

Photo: Midi Madagaskira
Ratsiraka, Ravalomanana et Rajoelina considérés comme les grands favoris du scrutin du 7 novembre.

La démarche de la CENI fait l'objet de suspicions.

Les deux candidats caracolent en tête des résultats non officieux colportés par des stations audiovisuelles privées de la Capitale.

Le 1er tour de l'élection présidentielle s'est déroulé hier sans trop d'incidents. Des anomalies ont été découvertes et ont perturbé le déroulement du scrutin dans certains bureaux de vote. Des représentants des candidats ont même haussé le ton, mais l'élection a pu se tenir malgré tout. La plupart des bureaux des votes ont ouvert à 6h, d'autres n'ont pu faire entrer les électeurs que 30 minutes après. En tout cas, le scrutin a pu se tenir comme prévu. Les résultats non officieux colportés par des stations audiovisuelles privées de la Capitale mettent en pole position le candidat n° 25 Marc Ravalomanana et le candidat n°13 Andry Nirina Rajoelina. D'après ces résultats non officieux, le candidat n°12 arrive en troisième position. Du côté de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), aucun résultat n'est encore affiché, du moins jusqu'à hier à minuit. A en croire les explications du commissaire électoral Fano Rakotondrazaka, l'équipe d'Alarobia adopte la prudence dans le traitement des résultats électoraux. En fait, la CENI ne reçoit que les résultats transmis par la SRMV (Section de Recensement Matériel des Votes).

Résultat provisoire. D'après les textes, seule la CENI peut publier des résultats. Et il lui appartient de sortir le résultat provisoire du 1er tour d'hier, avant le résultat officiel proclamé par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC).Jusqu'ici, les Q.G des candidats essaient d'afficher des résultats. Les partisans des 34 autres candidats essaient pour le moment de calmer les esprits. Pour eux, il est trop tôt de fixer le sort du scrutin d'hier à partir des résultats recueillis dans 350 bureaux de vote sur les 24.853 existants. Du côté des observateurs internationaux, on se prépare à faire des déclarations sur ce qu'ils ont constaté durant le déroulement du scrutin d'hier. En tout cas, bon nombre d'observateurs s'interrogent sur la lenteur flagrante dans la publication des résultats partiels par la CENI. A rappeler que la CENI-T a pu publier des résultats partiels de l'élection présidentielle de 2013 quelques heures seulement après la clôture du scrutin, contrairement à ce qui se passe actuellement.

En savoir plus

Présidentielle - Le dépouillement a débuté

Mercredi 7 novembre, Madagascar s'est rendu aux urnes pour élire son président. Un scrutin qui opposait 36… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.