Togo: Céni - l'UFC cède son siège à la C14

8 Novembre 2018

Dama Dramani, le président de l'Assemblée nationale, a annoncé jeudi le départ de l'UFC de la Commission électorale (Céni).

Les députés ont procédé quelques minutes plus tard à la nomination de Francis Pédro Amuzu (coalition de l'opposition, C14) pour occuper le siège vacant.

Les opposants disposent désormais de 8 sièges à la Commission.

L'UFC, parti historique de l'opposition togolaise, est considéré par les membres de la C14 comme un soutien du pouvoir car siégeant au gouvernement depuis 8 ans.

Le parti fondé par Gilchrist Olympio, fils du premier président du Togo, avait indiqué récemment qu'il était disposé à se retirer de la Céni si cela pouvait contribuer au règlement de la crise politique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.