8 Novembre 2018

Guinée: Violences à Conakry - Des révélations accablantes sur Cellou et Hadja Halimatou

Photo: © RFI/Carol Valade
Dans les quartiers favorables à l'opposition de Conakry, la circulation n'a repris qu'en fin de journée, mardi 16 octobre (photo d'illustration).

Le second audio, c'est un appel téléphonique intercepté visiblement par les services de sécurités où la première épouse du président de l'UFDG échange au téléphone avec un jeune nommé Marwane. Ce dernier serait un leader de Hamdallaye dans le célèbre secteur de Gnariwada.

« Je te donnerai de l'argent pour encourager les enfants »

Celle qui est identifiée au téléphone par notre source comme Hadja Halimatou parle en Poular au Jeune Marwane. « La première dame de l'opposition » invite le nommé Marwane à encourager les jeunes à occuper les rues.

« Au réveil matinal, je t'appellerai tu vas venir, je vais te donner le prix de l'eau pour encourager les enfants pour ne pas que la frustration nous tue », dirait-elle. « En tout cas, moi ce qui se passe à Kindia me met mal à l'aise pour ne pas vous mentir. Mais, vous verrez la réponse aujourd'hui si Dieu le veut bien », répond Marwane.

« Samedi prochain y a un concert qui est prévu en faveur du gouvernement, on voudrait saboter l'évènement mais si on ne nous appuie pas ça serait difficile », enchaine le jeune opposant. « Vous serez appuyé », rassure Hadja Halimatou Dalein. Plus loin, cette dernière promet d'offrir une moto au jeune. Ecoutez l'intégralité de l'audio.

Boubacar Diallo alias Grenade : "Cellou Dalein a commis des crimes" [Audio]

Il s'agit de Boubacar Diallo communément appelé Grenade. Dans un extrait sonore dont détient Aminata.com, Grenade accuse Cellou Dalein Diallo de commanditer des assassinats et des violences pour discréditer le régime en place.

Ce son aurait été enregistré six mois avant sa détention, selon notre source. Aminata.com a décrypté (textuellement) quelques parties de l'extrait. Vous pouvez aussi écouter l'extrait sonore.

"L'UFDG c'était ma maison, Cellou je le considérait comme mon papa. Je l'aimais beaucoup. C'était lui mon président mais je vois son intention, avec lui la Guinée ne sera pas un bon pays. Je vais dire à Alpha Condé de continuer.

Si après Alpha Condé c'est Cellou je vais dire à Alpha de continuer. S'il n'y a pas un autre leader plus motivé et engagé pour sauver la population guinéenne à part Cellou je préfère qu'Alpha Condé continue. (... ) Je demanderai à la justice de me pardonner, les gens que j'ai agressés à cause de l'UFDG. J'ai cogné de cailloux sur les dos des gens.

J'ai attaqué des gens, j'ai brûlé des véhicules à cause de [Cellou]. C'est lui qui m'envoyait à ces missions. C'est lui qui me donnait de l'argent. Mais avec l'argent qu'il me donnait il m'a montré qu'il travaillait pour lui-même et sa famille pas pour la Guinée. (... )

Avec l'UFDG de Cellou Dalein Diallo, je suis un mauvais guinéen. Pour la politique je me retire, je demande à la justice de me pardonner. Je sais que s'ils vont me condamner à cinq ans ils vont diminuer.

Je fais ces cinq ans. Je sais, c'est la population qui va s'élever. S'ils m'appellent devant la barre, la société civile va m'accompagner.

Ce que je connais je dis et j'imaginais je dis, je fais sortir toutes les preuves. Ils vont demander la justice de me libérer. L'homme qui me commissionnait et l'homme qui me guidait, qui me disait de fait ça et ça, la justice va maintenir cet homme.

Cellou ne doit pas oublié que lors Conté a douté de lui, il a fait la prison, deux ans. Alors si lui [Cellou] ne fait pas attention, il va faire les cinq ans. Il fait des crimes, en public et en haute voix il demande à l'opinion nationale et internationale de se prendre innocent.

Aujourd'hui, il est devenu vice-président des Libéraux-démocrates dans le monde. Tout le monde pense que c'est un homme de la paix. Si tu le vois tu t'assois avec lui en public, il parle, il te donne des idées, tu vas te dire que c'est quelqu'un qui n'aime pas la violence, il n'est pas un criminel.

Tu restes avec lui en coulisses, il sait qu'avec toi tu vas assassiner telle personne, rien ne sort, il va t'envoyer à cette mission, il va te dire de le faire.

En public Cellou s'assois pour dire qu'il y a l'insécurité et l'injustice. Il fait partie de ceux qui implantent l'insécurité et l'injustice dans le pays. En public, il parle en haute voix : "il y a l'insécurité, l'injustice, ... " Mais en coulisse il fait partie de ceux qui implantent l'insécurité et l'injustice dans le pays.

Si tu ne le connais pas tu l'entends parler en public, tu vas dire que c'est un homme qui n'aime pas la violence, c'est un homme de violence. En coulisse s'il sait que tu es capable d'assassiner une personne, il va t'utiliser de le faire. Maintenant en public il s'impose pour dire hier ils ont assassiné tel cadre si cela mais où va ce pays. Pourtant il sait que celui qui a assassiné cette personne.

Maintenant je vois carrément pourquoi il ne veut pas moi Grenade je vis parce qu'il sait que si je reste en vie il va mal finir.

Moi je viens d'une bonne famille, depuis que j'ai connu mon père, mon père n'a jamais aimé les dictateurs, un politicien truand. Il était avec Siradio, il a démission dans le parti de Siradio en créant la société civile. Aujourd'hui il n'est pas de la mouvance ni de l'opposition.

Il est contre la mouvance et il est contre l'opposition. Il sait qu'en Guinée, aujourd'hui, il n'y a pas un opposant honnête. Tous les opposants qui se trouvent en Guinée sont des truands. Aujourd'hui, si on dit en 2020 de faire l'élection, qui va être président, si c'est le clan de Cellou qui devient président la Guinée va retourner derrière. (... )"

En savoir plus

Marche pacifique - Des dispositifs sécuritaires installés dans certains carrefours de Conakry

L'opposition républicaine compte marcher ce jeudi 08 novembre 2018 dans le pays pour réclamer le respect… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.