9 Novembre 2018

Gabon: Ngounié/Ndendé, ville en plein essor !

La localité de Ndendé au sud du Gabon est d'un calme plaisant par-dessus les légendes "mystérieuses" qu'on lui attribue. Ndendé change à petits pas son visage, cette petite commune attire les visiteurs. Des bâtiments sortent du sol, l'économie marche à dents de scie .

Il est vraiment difficile au nouvel arrivant qui foule le sol de Ndendé, de ne pas marquer son étonnement devant l'allure qu'affiche cette coquette petite ville du sud du Gabon.

Car, il ressort à première vue que selon un plan cadastral bien suivi par les habitants qui ont sur les conseils de la municipalité consenti à ne pas construire n'importe où en plus de ranger les ordures ménagères dans des bacs à ordures disposés çà et là en bordure de rues et, vidés à intervalles réguliers par les services d'hygiène de la commune.

Ce qui donne l'aspect d'une localité où l'on respire de l'air pur et les poubelles sont imperceptibles. "Nous n'avons pas un gros budget, certes, mais nous faisons du mieux que nous pouvons" avoue Christine Bouanga, 1er adjoint au maire.

Ndendé, ville propre, l'on peut l'affirmer quand on sait que les rues sont à plus de 90% recouvertes de goudron, ce qui signifie qu'un effort louable a été consenti dans les travaux de voirie facilitant ainsi la circulation sur non seulement la chaussée mais aussi les trottoirs.

Cette amélioration des rues ne laisse entrevoir sur la route principale la poussière, le lot de plusieurs localités du pays. "Dans certains quartiers, la prochaine équipe municipale aura du travail" prévient Gildas, un habitant de Saint Malaba.

De plus, ces rues réduisent les distances entre quartiers vu qu'elles sont construites sur un terrain plat et, offre des possibilités de circuler sans grande difficulté.

Une fois la nuit tombée, la ville est dans l'obscurité. "On est dans l'insécurité" fait remarquer, André, un notable de Muniondzi. Une question brûle les lèvres des observateurs du développement local. A quand l'intervention du Conseil national de l'eau et de l'électricité "CNEE" pour l'éclairage public ?

Parmi les traits de caractère des populations du chef-lieu du département de la Dola, le salut presque systématique à chaque pas, ce qui traduit l'hospitalité légendaire de Ndendé et l'envie de partager avec le voisin ou le visiteur la bonne humeur ce qui éloigne de la violence observée ailleurs.

"On se dispute dans les familles, mais on n'a jamais pris des machettes pour se faire du mal" affirme Denise, une maman.

Un tel accueil encourage la cohabitation, le département de la Dola est à moins de 50 km du Congo Brazzaville, et à même temps cela participe à l'éclosion des citoyens entreprenants surtout ceux venant d'autres coins du pays qui décident d'y bâtir une maison.

"Aujourd'hui, on ne sait qui est d'ici en réalité" constate Ventura. Le Carrefour du Bonheur est le nœud de la commune, c'est le point des affaires, le carrefour des rencontres. "Il y a plusieurs gares routières, on est là pour l'axe Mouila" laisse entendre Ludovic "Article 15" l'un des transporteurs.

Le Carrefour du Bonheur est l'entrée vers Tchibanga, c'est aussi le passage vers Lébamba. C'est de là que les fameuses 9 routes se forment. Cette déformation de "nœuds de routes" est née, entre autres, de la prononciation des anciens.

Il manque de lieux de distractions à Ndendé. L'arrimage à la modernité se heurte par l'absence de cybercafés opérationnels. Il y a quelques véhicules bleu-vert qui servent de taxis. De 1991 à 1996, Ndendé était encore un département. Pierre Mamboundou fut le premier maire.

Gabon

Le vice-président chargé des dossiers urgents en l'absence d'Ali Bongo

Trois semaines après l'hospitalisation du président Ali Bongo en Arabie saoudite, le Premier ministre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.