9 Novembre 2018

Sénégal: Matam - Accéder aux fistules artério-veineuses, Harouna Dia au chevet des hemodialysés

«Plusieurs de nos membres sont morts suite à des infections. Faute de disposer des fistules nos séances sont devenues très douloureuses. Et les injections sur nos vaines finissent par s'infecter comme c'est le cas pour nous tous.

Les personnes en hémodialyse ont besoin d'avoir une voie d'abord afin de permettre leurs connexions avec les machines de dialyse. La meilleure voie est la fistule artério-veineuse (AFV) qui nécessite pour sa confection une opération chirurgicale effectuée uniquement à Dakar.

Impuissant, nous sollicitions les bonnes volontés pour qu'on accède aux fistules». Ce cri de cœur a été lancé par le président de l'Association des hémodialysés de Matam, Amadou Ly.

Mais aussitôt l'information relayée dans les radios privées, l'homme d'affaires, Harouna Dia a soudainement réagi. D'abord le milliardaire établi au Burkina Faso et considéré comme l'un des principaux bailleurs de la campagne présidentielle de Macky Sall en 2012, a tenu à s'enquérir du problème avant de passer à l'acte.

En effet, il s'agissait du déploiement de médecins en service à l'hôpital de FAN de Dakar, qui seraient les seuls à même à poser ces fistules.

Déboussolés, des malades s'étaient eux-mêmes rapprocher des médecins qui leur ont fait savoir qu'une telle opération nécessité un budget de près de 2 millions pour leur survie.

Ce qui ne signifiait pas grand chose pour l'enfant de Wendou Bosséabé qui a aussitôt fait parvenir l'argent aux ayants droits. L'enveloppe a été remise aux autorités du centre hospitalier régional de Matam, au grand bonheur le directeur de l'hôpital.

«Dès la diffusion de la nouvelle, les autorités du ministère nous ont saisi pour qu'ensemble qu'on trouve des solutions à ce problème. C'est pendant qu'on était en train d'élaborer le programme que cette bonne volonté (Harouna Dia, Ndlr) a réagi.

Donc, aujourd'hui nous n'attendons plus que les médecins pour régler cette affaire qui nous tenait à cœur. Nous allons commencer à intervenir sur les personnes les plus exposées», a-t-il confié à la presse.

A noter que ce n'est pas la première fois que Harouna Dia agisse ainsi pour venir au secours des populations de la région de Matam.

Pour rappel, en 2011 alors que le Fouta était plongé dans une forte canicule, il avait offert des climatiseurs dans toutes les salles d'hospitalisation. Il y a moins de 3 mois, il a également distribué des ambulances dans 8 postes de santé dans le département de Kanel.

Sénégal

La Fondation BANK OF AFRICA en croisade contre le cancer du col de l'utérus

La BANK OF AFRICA a, depuis quatre ans, fait de la lutte contre le cancer du col de l’utérus sa… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.