9 Novembre 2018

Sénégal: Gestion du matériel médical dans les établissements de santé publique

Le Sénégal dispose désormais d'un centre de ressources qui va permettre d'assurer la formation continue des techniciens de maintenance dans les hôpitaux, mais aussi de contrôler le matériel entrant venant des donations des différents partenaires.

Selon le directeur de la division des infrastructures, des équipements et de la maintenance (Diem), Amath Diouf, il faut éviter que nos hôpitaux deviennent de véritables poubelles.

Le centre implanté au sein de l'hôpital général de Grand Yoff sera fonctionnel à partir du 15 novembre prochain. L'information a été donnée hier, jeudi 8 novembre par le directeur des établissements de santé, le docteur Mor Diaw en présence du partenaire stratégique, Horizon Sahel.

Le Sénégal est en manque de techniciens en biomédicale pour assurer la maintenance du matériel médical. De l'avis de la directrice de l'hôpital général de Grand-Yoff, Khadidiatou Sarr Kébé, le diagnostic global révèle un faible niveau du plateau technique des établissements publics de santé qui sont souvent confrontés à un problème de maintenance globale des équipements du fait de leur obsolescence rapide et souvent de l'indisponibilité de pièces de rechange.

«Cette situation est exacerbée par l'inadéquation des dons reçus des hôpitaux du Nord, souvent incomplets, sans documentation, ou non révisés, voire déjà en panne » a lancé la directrice. Face à cette problématique, les acteurs de la santé, appuyés par l'Ong Horizon Sahel ont mis en place un centre de ressources.

Un centre qui aura comme vocation de consolider l'expertise nationale en technologie biomédicale ; de disposer d'un centre d'application en maintenance d'équipements biomédicaux modernes ; de former des ingénieurs et des techniciens en maintenance hospitalière ; d'assurer la formation continue des agents hospitaliers mais aussi de promouvoir la recherche et le développement dans le domaine des technologies biomédicales et de la maintenance hospitalière.

Pour le partenaire stratégique Horizon Sahel, cela fait 19 ans qu'il couvre les structures sanitaires pour offrir du matériel médical.

«Avec ce centre, nous pourrons assurer le suivi des matériels que nous mettons à la disposition des établissements de santé. Il aura aussi pour vocation d'assurer la formation des agents de maintenance afin d'être à niveau du développement de la technologie», a lancé le président Horizon Sahel, Daniel Millière.

Et le directeur de la division des infrastructures, des équipements et de la maintenance, Amath Diouf de renchérir : «ce centre va éviter à nos hôpitaux d'être de véritables poubelles.

Tous les dons seront vérifiés au niveau de ce centre pour voir si le matériel répond aux normes, s'il n'est pas défectueux. Ce centre va permettre aussi à nos techniciens de la maintenance de se perfectionner dans le seul but de donner plus de durée aux matériels biomédicaux».

Le directeur des établissements de santé, le docteur Mor Diaw pour sa part, s'est réjoui de la mise en place dudit centre qui vient renforcer selon lui, le dispositif existant.

Docteur Diaw a, par ailleurs, annoncé que ce centre implanté au sein de l'Hôpital Général de Grand-Yoff sera fonctionnel à partir du 15 novembre prochain.

Sénégal

Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade

De passage à Paris pour le centenaire de l'armistice de 1914-1918, le président sénégalais a… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.