9 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Beni se vide de sa population, constate le CEPADHO

Depuis la recrudescence des kidnappings, le Centre d'Etude pour la Paix et les Droits de l'Homme, CEPADHO, constate des mouvements des populations entières de la ville de Beni.

Ces populations se déplacent vers d'autres villes du pays comme Butembo, Kisangani, Kasindi et même vers l'Ouganda voisin, fuyant l'insécurité qui prévaut dans cette partie du pays.

« Tous sont en train de parler de l'insécurité, ils ont peur de l'insécurité. D'autre part, il y a des messages d'intoxication comme quoi Beni serait déjà vendu, et que ceux qui vont rester ici seront tués », a déploré Me Charmant Wandambi, communicateur du CEPADHO.

A la veille de la campagne électorale qui va commencer vers la fin de ce mois de novembre, le CEPADHO en appelle donc à l'intervention du gouvernement congolais et de la communauté internationale pour garantir la sécurité dans cette partie du pays.

Congo-Kinshasa

Expulsés d'Angola, des Congolais plongés dans la misère au Kwango

Depuis le mois d'octobre 2018, des milliers des Congolais, de l'Angola manu militari, atterrissent sans défense,… Plus »

Copyright © 2018 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.