9 Novembre 2018

Tunisie: Un goût très piquant

L'ASVN (Association de Sauvegarde de la Ville de Nabeul) et l'ATPAC (Association Tunisienne des Professionnels de l'Art Culinaire) ont, oui, reporté la Fête de l'harissa et du piment, mais jamais annulé.

Car qui dit Nabeul, dit nécessairement joie de vivre, allégresse et enjouement, à longueur d'année, mais aussi passion pour la chose gastronomique, culinaire et particulièrement épicée, après tout l'harissa est nabeulienne ou n'est point !

Aussi, tout Nabeul vous invite, du 9 au 11 novembre 2018, à la 4e édition de son Festival consacré à l'harissa et au piment. Un week-end haut en senteurs et saveurs !

Harissa aromatisée

Et une occasion unique d'aller à la rencontre des meilleurs artisans de l'harissa, de piment salé ou séché, épices, harissa faite maison, à la vapeur, piments secs concassés, tomates séchées, harissa aromatisée à plusieurs herbes... Tout un monde bâti autour d'un savoir-faire singulier dont seuls les Nabeuliens et Nabeuliennes en détiennent les secrets.

En tant que manifestation ouverte à tous, la fête accueillera la population de Nabeul, visiteurs et participants se réjouiront aux rythmes de la Parade des Chefs, défilé des Blouses Blanches, qui comportera les Chefs de l'ATPAC. Les "petits Chefs", nos bambins, fidèles des clubs de cuisine prendront part à cette cérémonie inaugurale, avec leurs propres blouses, et par la même occasion, mijoteront, des "zogdida" dignes des grands chefs.

Au programme des 3 journées, outre les ateliers dédiés à la fabrication de l'harissa, des ateliers de peinture qui seront initiés par des étudiants des Beaux-arts. Avec pour thématique principale, encore et toujours le Piment. Une conférence scientifique est également programmée. Elle portera sur l'harissa, histoire et étymologie, sur l'impact de l'harissa sur la Santé ainsi que la place des traditions culinaires dans la société d'aujourd'hui.

Côté arts culinaires, les chefs de l'ATPAC offriront les 10 et 11 novembre des shows avec pour ingrédient principal et thème majeur, l'harissa. Des plats de dégustation à base de piments seront également proposés aux visiteurs et fidèles. Et pour clôturer, une soirée de solidarité avec les victimes des dernières inondations est prévue.

Néanmoins, si l'édition actuelle est d'envergure nationale, au vu des différentes contraintes qui ont emprunté la conjoncture, la session 2019 promet d'être plus riche et ouverte à l'étranger. Des chefs viendront du pourtour méditerranéen afin de prendre part à la Fête de l'harissa et du piment et orneront leurs plats par ces différentes versions du poivron typique nabeulien.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.