9 Novembre 2018

Madagascar: Publication des résultats - Ferme mise en garde de la CENI

Les résultats partiels publiés hier à 17h30 par la CENI donnent 44,35% pour Andry Rajoelina contre 41,07% pour Marc Ravalomanana.

Les résultats provisoires du 1er tour de l'élection présidentielle devront être publiés par la CENI avant le 20 novembre. Mais à l'allure où la commission électorale traite actuellement les résultats partiels du scrutin du 07 novembre, on a dû mal à croire que cette échéance sera respectée. En tout cas, les résultats atterrissent au compte-gouttes au QG de la CENI à Alarobia. Parallèlement à la publication des résultats partiels par la Commission Electorale Nationale Indépendante, des QG de candidats continuent de publier des résultats non officiels collectés par leur état-major politique. Hier, le président de la CENI Hery Rakotomanana a lancé une ferme mise en garde à l'endroit de ceux qui persisteraient encore à verser dans la manipulation de l'opinion publique par la publication de résultats non validés à Alarobia. « Les candidats peuvent collecter des résultats auprès de leurs délégués de vote, mais ils ne sont pas autorisés à les publier. Seule la CENI peut sortir les résultats provisoires de l'élection du 07 novembre », a précisé hier le vice-président de la CENI Thierry Rakotonarivo.

Stratégies. En attendant la publication par la CENI de ces résultats provisoires, les trois candidats considérés comme favoris au début du processus électoral adoptent chacun leur stratégie. Le candidat n°12 Hery Rajaonarimampianina aurait quitté (le conditionnel est de rigueur) hier le pays. Mais, avant son départ, il a sorti un communiqué dans lequel il appelle le peuple malagasy « à une extrême vigilance quant à la publication et à l'interprétation des résultats provisoires ». « Hier, de nombreuses irrégularités de vote et anomalies techniques ont été détectées - entre autres le fichier électoral non valide, des retards dans la mise en place des équipements et des installations de vote, des intimidations, la présence des bulletins pré-cochés et du matériel non conforme. Tout porte à croire que le vote de la population malgache a été victime de ces détournements », dénonce-t-il. Quant au candidat Marc Ravalomanana, il envisagerait de retrouver ses partisans à Ambohijatovo. Le candidat n°25 entend remercier ses électeurs pour le devoir de citoyen qu'ils ont effectué avant-hier envers leur patrie. En ce qui concerne le candidat Andry Rajoelina, il ne cesse de se concerter avec ses collaborateurs à Ambodivona. Bref, force est de constater que la situation évolue vite malgré l'allure à laquelle la CENI publie les résultats partiels de l'élection du 07 novembre à Alarobia.

Madagascar

Présidentielle - La mission de l'UE dénonce des achats de votes

A Madagascar, c'est une note de bas de page qui aurait presque pu passer inaperçue. Vendredi dernier, la mission… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.