9 Novembre 2018

Algérie: Tribunal de Bir Mourad Rais - Un an de prison ferme requis contre Abdou Semmar et Merouane Boudiab

Alger — Le parquet général près le tribunal de Bir Mourad Rais a requis, jeudi, un an de prison ferme à l'encontre des journalistes, Abdou Semmar et Merouan Boudiab pour diffamation, menace et atteinte à la vie privée.

La procureure de la République a également demandé une enquête complémentaire dans cette affaire, dans laquelle le wali d'Alger et le président du Groupe Ennahar se sont constitués partie civile en introduisant, les 23 et 24 octobre dernier, une plainte contre les journalistes en charge du site électronique Algériepart pour diffusion d'articles contenant "diffamations, menaces et atteinte à la vie privée".

Les avocats de la partie civile ont sollicité, dans leur plaidoiries, de condamner les accusés à verser 50 millions DA pour le dossier du wali d'Alger et 2 millions DA pour le dossier du directeur d'Ennahar.

La défense des accusés a demandé, pour sa part, l'acquittement et la relaxe des journalistes, avançant la "nullité de l'action pour vices de forme, tant dans le PV de l'enquête que dans les procédures".

L'audience présidée par le président de section pénale du tribunal de Bir Mourad se poursuit avec les plaidoiries de la défense des accusés, en attendant le verdict du tribunal.

Algérie

Algérie-Libye - Ouyahia expose à Palerme l'expérience algérienne en matière de réconciliation nationale

- Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui a pris part mardi à Palerme en Italie à la réunion… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.