9 Novembre 2018

Algérie: L'Etat s'emploie à améliorer la situation des corps communs et des ouvriers professionnels

 La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit a affirmé, jeudi à Alger, que l'Etat s'attelait à l'amélioration de la situation socio-professionnelle des fonctionnaires relevant des corps communs ainsi que les ouvriers professionnels.

"L'Etat s'attèle à améliorer la situation socio-professionnelle des fonctionnaires relavant des corps communs", a précisé la ministre lors d'une plénière consacrée aux questions orales à l'Assemblée populaire nationale (APN), estimant que la situation de cette catégorie a connu "une nette amélioration au cours des dernières années".

Mme. Benghabrit a rappelé, dans ce cadre, que les fonctionnaires appartenant aux corps communs sont régis par le décret exécutif 08-04 du 19 janvier 2008 modifié et complété.

Concernant la prime de rendement, la ministre a indiqué que le décret 90-194 du 23 juin 1990 (modifié et complété) qui a fixé la prime de rendement pour cette catégorie à 5% du salaire de base avait été abrogé et remplacé par le décret 10-134 du 13 mai 2010 instituant le régime indemnitaire de cette catégorie.

Il a été décidé, à ce propos, d'attribuer une prime de rendement trimestrielle de 30% du salaire de base à cette catégorie.

Pour ce qui est de l'indemnité de soutien aux activités de l'administration, la ministre a affirmé qu'elle était fixée à 10% du salaire de base, précisant que l'indemnité mensuelle des services administratifs communs variait de 25% à 40% selon les catégories des fonctionnaires.

Elle a également rappelé l'indemnité mensuelle des services techniques communs fixée à 25% pour les techniciens et 40% pour les ingénieurs.

S'agissant de la situation des ouvriers professionnels et contractuels, Mme. Benghabrit a souligné que ces derniers sont régis par l'article 19 du statut général de la fonction publique, ajoutant que le cadre juridique qui régit les emplois d'entretien, de maintenance ou de service dans les institutions et administrations publiques, est le "régime de contractualisation".

Quant aux catégories appartenant au secteur de l'Education nationale, la ministre a affirmé que son département veille au respect de la législation et la règlementation en vigueur et à l'amélioration des conditions de travail dans les établissements scolaires dans le cadre des prérogatives que lui confère la loi.

Algérie

CAN 2019 - Après la défaite en finale, Dakar entre tristesse et fair-play

La déception est immense dans la capitale sénégalaise, après la défaite en finale des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.