9 Novembre 2018

Ile Maurice: Réseau Peroomal Veeren - Un habitant de Plaine-Magnien wanted

Un habitant de Plaine-Magnien, âgé de 35 ans, est activement recherché depuis hier. Il est soupçonné de faire partie du réseau de blanchiment d'argent du trafiquant de drogue Peroomal Veeren.

Bien que le frère du trentenaire ait récusé toute implication de ce dernier dans un quelconque trafic de drogue, il a été incriminé tant par Clifford Thisbe, 50 ans, un intermédiaire de Peroomal Veeren, qu'une habitant de Camp-de-Masque, tous deux arrêtés hier, jeudi 8 novembre. C'était à la suite de deux opérations simultanées effectuées par l'ICAC, aux petites heures, à Camp-de-Masque et à Plaine-Magnien.

Une somme de Rs 1,2 million a été versée sur le compte de Zafeerah Ameer, la compagne du trafiquant Peroomal Veeren, alors que ce dernier est en prison et que la commission d'enquête sur la drogue, présidée par l'ancien juge Paul Lam Shang Leen, était en cours. C'est ce qu'a révélé Louis Marie Clifford Thisbe, un récidiviste de cité Langlois, EDC, Plaine-Magnien, aux enquêteurs de l'ICAC.

D'ailleurs, hier matin, une financial forensic operation effectuée au sujet de Zafeerah Ameer, après l'obtention de l'autorisation d'un juge en chambre, a permis de découvrir que plusieurs montants, allant de Rs 60 000 à Rs 90 000, ont été versés sur son compte bancaire. Il a été constaté que tous ces versements proviennent de deux personnes, l'habitante de Camp-de-Masque et l'habitant de Cité Langlois, Plaine-Magnien. Les cash deposit vouchers en leurs noms en sont la preuve.

Jusqu'à Rs 8 000 par mois pour ce «travail»

Les enquêteurs étaient accompagnés par des éléments du Groupement d'intervention de la police mauricienne, de la Special Supporting Unit, de la Criminal Investigation Division et de chiens policiers. Si à Plaine-Magnien, le suspect recherché était introuvable, par contre les officiers de l'ICAC ont saisi 24 pouliahs de cannabis, 95 semences de cette drogue ainsi qu'une balance.

À Camp-de-Masque, la femme interpellée a été emmenée au quartier général de l'ICAC, à Moka. Elle a avoué avoir été contactée par Clifford Thisbe, qui lui remettait régulièrement des sommes d'argent qui étaient ensuite versées sur un compte bancaire. Elle dit avoir perçu entre Rs 7 000 et 8 000 mensuellement pour ce «travail».

Clifford Thisbe, qui s'est lié d'amitié avec Peroomal Veeren en prison, a avoué sa connexion avec le trafiquant. Il a confirmé la version de l'habitante de Camp-de-Masque.

Ile Maurice

Liberté de la presse - La question évitée délibérément au Parlement ?

C'était la septième question adressée au Premier ministre dans l'ordre du jour. Mais Maya… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.