9 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Stabilisation - Le fonctionnement de la chaîne pénale expliqué aux leaders religieux de Kalemie

communiqué de presse

Kalemie, le 9 Novembre 2018 - La Section de l'Information publique de la MONUSCO-Kalemie a organisé le 8 Novembre 2018, une session d'information à l'intention des leaders de diverses confessions religieuses. La rencontre a eu lieu au quartier général de la MONUSCO. 39 participants dont 3 femmes y ont pris part.

La séance, animée par la Section d'Appui à la Justice (JSS), a porté sur le fonctionnement de la chaîne pénale en RDC, se focalisant sur des cas pratiques tirés du quotidien des participants.

La présentation a mis exergue quelques principes, concepts, procédures, notamment :

les qualifications des infractions pénales;

le traitement des affaires civiles ou pénales;

les acteurs et les protagonistes de la chaine pénale;

la notion de « présumé innocent » ;

la définition/terminologie de l'auteur d'une infraction (prévenu, inculpé, condamné);

le rôle et le travail des différentes institutions intervenant dans un dossier pénal telles que de la police judicaire, le parquet, cours et tribunaux;

l' organisation de la chaîne pénale dans la province du Tanganyika aujourd'hui autonome.

Les participants ont reconnu que les abus sont fréquents dans les différends entre les particuliers, par ignorance des lois, notamment dans le domaine des conflits fonciers, des conflits de succession, de l'insécurité surtout pour les cas de vol où intervient le « fragrant délit »; la vindicte populaire.

Ils ont reconnu que la méconnaissance de leurs droits et devoirs favorise la corruption dans le domaine judiciaire. Les participants ont souhaité avoir une documentation sur le sujet et recommandé l'organisation d'une nouvelle session sur le thème; Les participants ont estimé que certaines notions méritent d'être approfondies concernant le comportement du citoyen face à la loi.

Par ailleurs, les participants ont eu la possibilité de rencontrer l'Officier du contingent indonésien chargé des activités civilo-militaires nouvellement déployé dans la province du Tanganyika en remplacement du contingent béninois. Ce dernier a saisi l'occasion de l'activité pour se présenter au groupe des religieux. Il a souhaité travailler avec eux. Il était accompagné d'un agent de liaison communautaire de la Section des Affaires civiles.

Pour rappel, l'activité vise principalement l'amélioration des connaissances des leaders religieux sur des thématiques liés au mandat de la MONUSCO et à susciter leur implication à accompagner la Mission dans ses actions de stabilisation, notamment dans la restauration de l'Etat de droit, la promotion et respect des droits de l'homme, la lutte contre l'impunité, la lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre, etc. Cette activité se tient sur une base mensuelle. Les questions concernant la protection de l'Enfant seront au centre des prochains échanges.

Congo-Kinshasa

Kabila n'exclut pas un retour en 2023

L'interrogation en surtitre de cet article est suscitée par le fait qu'un dauphin du président Joseph… Plus »

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.