12 Novembre 2018

Maroc: Signature à Rabat du protocole d'accord conférant au Royaume l'organisation des Jeux africains 2019

Le Maroc et l'Union africaine (UA) ont signé, samedi à Rabat, le protocole d'accord conférant au Royaume l'organisation des Jeux africains de 2019, qui porteront sur plus de quinze disciplines sportives, dont au moins huit seront qualificatives pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Signé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi El Alami, pour le gouvernement du Maroc, et par la commissaire aux affaires sociales de l'UA, Amira El Fadil, pour la Commission de l'UA, cet accord désigne le Maroc comme pays hôte de ces Jeux quadriennaux qui se disputeront dans les villes de Rabat et de Casablanca.

Dans une déclaration à la MAP à l'issue de la cérémonie de signature, Talbi El Alami a indiqué qu'après le désistement du pays désigné initialement pour l'organisation, le Maroc ne dispose plus que de dix mois pour la préparation de ces Jeux dont le coup d'envoi devrait être donné à l'occasion de la Fête de la Jeunesse de l'année prochaine, précisant qu'au moins 5.000 athlètes prendront part à cet événement. Diverses disciplines seront représentées à cet événement, dont huit, au moins, seront qualificatives pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020, a-t-il souligné, formant le vœu de voir les champions marocains tirer profit du fait d'évoluer à domicile pour valider leurs billets à cette grand-messe du sport mondial.

L'organisation de cette 12è édition des Jeux africains permettra, par ailleurs, de contribuer au rayonnement du Maroc sur le continent africain, a ajouté Talbi El Alami.

Pour sa part, Mme El Fadil a relevé que "grâce à ces Jeux, les jeunes du continent auront l'occasion de développer leurs compétences en particulier et le sport africain en général", notant que les Jeux auront également un impact positif sur les domaines politiques, économiques et sociaux.

Une commission mixte s'attèlera à arrêter la liste définitive des disciplines qui prendront part aux Jeux africains, a ajouté Mme El Fadil, précisant qu'il s'agira d'au moins de 15 sports.

La commissaire aux affaires sociales de l'UA n'a pas manqué de remercier le Royaume pour l'organisation de cette 12è édition dont elle est "assurée de la réussite".

Le président de l'Union des confédérations sportives africaines (UCSA), Ahmed Nasser, a, quant à lui, remercié le Royaume d'avoir accepté de relever le défi d'organiser ces Jeux en dépit des délais réduits, se disant convaincu que cette édition, "qui en plus de refléter l'image d'une Afrique moderne, marquera de son empreinte l'histoire du sport africain".

La signature de ce protocole d'accord vient couronner les efforts déployés par le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, en faveur du développement du sport au niveau continental et la promotion de la jeunesse africaine. Elle consolide également la confiance dont jouit le Royaume auprès des instances internationales pour l'organisation des événements sportifs internationaux de grande envergure, grâce à l'expertise dont il dispose. La 12è édition des Jeux africains, qui sont organisés tous les quatre ans par l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique (ACNOA) et l'UCSA, verra la participation de 5.000 athlètes, outre les officiels de 54 pays membres de l'ACNOA et sera, pour la première de l'histoire de ces Jeux, qualificative pour les JO de Tokyo en 2020.

En marge des compétitions, le programme de cette manifestation comprend l'organisation de plusieurs activités scientifiques et éducationnelles.

Maroc

10 longs métrages en compétition au Festival international du film transsaharien de Zagora

Dix longs métrages sont en lice à la compétition officielle de la 15è édition du… Plus »

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.