11 Novembre 2018

Bénin: La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Le Boléro de Maurice Ravel, le violoncelliste Yo-yo Ma mais aussi 'Blewu' interprété par Angélique Kidjo ont rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

Et la prestation de la chanteuse béninoise a été particulièrement saluée.

Blewu est à l'origine une chanson de l'artiste togolaise Bella Bellow, décédée en 1973.

Le titre, qui signifie 'Patience' ou 'Doucement' en langue mina, rend hommage aux troupes coloniales ayant combattu en France.

Décédée le 10 décembre 1973 dans un accident de voiture près de Tsévié, Bella Bellow, de son vrai nom Georgette Nafiatou Adjoavi Bellow, connaîtra une carrière internationale.

Elle doit ce parcours exceptionnel au plasticien togolais Paul Ahyi, car c'est lui qui, au début de sa carrière lui présente des musiciens de grand talent comme Slim Pezin à la guitare, Jeannot Madingué, à la basse, Ben's à la batterie et Manu Dibango au clavier.

Partout où elle chante, à Abidjan, Cotonou, Bamako, Dakar, Ouagadougou en passant par Douala, Libreville, Brazzaville ou Kinshasa ; Bella Bellow est portée aux nues par des foules au bord de l'hystérie.

La blueswoman à la voie chaude avait un talent à l'état pur. Son œuvre fait aujourd'hui partie du patrimoine du Togo.

Bénin

Obligations du Trésor - Le Bénin sollicite 25 milliards sur le marché régional

Le Bénin va lancer sur le marché de l'Union économique monétaire ouest africain(Uemoa) une… Plus »

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).