11 Novembre 2018

Burkina Faso: Festivités du 11-Décembre 2018 - Le Premier ministre en superviseur des chantiers

Le Premier ministre, Paul Kana Thiéba a visité, le samedi 10 novembre 2018, les infrastructures en cours de réalisation dans la ville de Manga qui abrite les festivités du 11-Décembre. De la cité à la salle polyvalente en passant par le stade régional, l'aire du défilé et la place de la Nation, les taux de réalisation varient de 17 à 82%.

A pied d'œuvre, les entreprises en charge des travaux ont rassuré le chef du gouvernement que les infrastructures seront livrées à bonne date.

A un mois des festivités du 58e anniversaire de l'indépendance du Burkina Faso dans la ville de Manga (Centre-Sud), le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba et une importante délégation gouvernementale ont visité les infrastructures en cours de réalisation et qui coûteront environ 25 milliards de F CFA.

Du constat fait sur le terrain dans la matinée du samedi 10 novembre dernier, il ressort que trois entreprises (promoteurs) sont en charge de la construction des 300 logements (60% de logements sociaux et 40% d'économiques) de la cité des forces vives.

Pour les premiers responsables du Centre de gestion des cités (CEGECI), le promoteur AFRICADI'S est celui qui accuse le plus de retard avec 17% de taux de réalisation physique de ses 100 logements. GELPAZ pour sa part est à 71% (100 logements) et GITP, à 80%.

Le logement social (F3) coûte 7,5 millions de F CFA et l'économique (F4), 16,5 millions. Le Premier ministre a été informé que sur les 300 logements, seulement 50 ont été pris par les souscripteurs au regard des coûts et surtout du délai de paiement de 8 ans à raison d'environ 70 000 F CFA par mois pour un revenu inférieur ou égal à 200 000 F CFA pour les logements sociaux par exemple.

Paul Kaba Thiéba a donc suggéré d'associer les banques au processus de remboursement pour allonger le délai de paiement afin que le reste des logements puissent trouver preneur.

Déjà, GITP a promis la pré réception des infrastructures le 15 novembre prochain et la livraison des clés en fin de mois. De la cité des forces vives, le chef du gouvernement s'est rendu sur le chantier de la salle polyvalente de 500 places construite sur plus d'un hectare par SOCOZAF.

A entendre l'entreprise, elle comprendra des espaces pavés, des liges, quatre salles de réunion, des bureaux pour l'administration, le tout inspiré du symbole de l'épervier dont la ville porte le nom. D'un taux de réalisation physique de 50%, les gros œuvres sont quasiment achevés, le carrelage a commencé.

« Tous les équipements sont sur place. On va travailler jour et nuit pour livrer le bâtiment au plus tard le 9 décembre. Il reste le carrelage qui a d'ailleurs commencé, la toiture, le faux plafond, la peinture et l'appareillage électronique », ont rassuré les responsables de SOCOZAF.

30 km de bitume à Manga

La place de la Nation est l'infrastructure dont les travaux sont le plus avancés. Le Premier ministre a constaté que la construction de la tribune couverte de 300 places assises est achevée de même que la clôture, les toilettes et la cafétéria.

D'un taux de réalisation de 82%, les travaux se poursuivent avec la pose des pavés et ENITAF qui en a la charge a promis de livrer l'infrastructure dans deux semaines.

Le chef du gouvernement et sa délégation se sont également rendus au stade régional de Manga dont les travaux sont assurés par COGEA international et GESEB SA. D'un coût de 513,316 millions de F CFA, il comprend l'aménagement d'un terrain de football, la pose d'un gazon synthétique, la construction d'une piste d'athlétisme et d'une tribune entre autres.

A ce niveau, la tribune, est achevée, l'aménagement du terrain et de la piste d'athlétisme sont en cours. Quant à l'aire du défilé, les travaux sont assurés par l'entreprise AGETIB. La voie du défilé est à sa phase finale avec la pose du bitume et l'entreprise a promis de mettre les bouchées doubles pour respecter le rendez-vous du 11-Décembre.

Au terme de sa visite, Paul Kaba Thiéba s'est voulu rassurant sur la tenue de la fête et surtout la livraison des infrastructures principales dans le délai. « Il n'y a pas de raison que le 11-Décembre n'ait pas lieu. Globalement, ce que j'ai vu est rassurant du point de vue de l'exécution des différents chantiers dans les délais », a-t-il soutenu.

Toute la ville est en chantier, a poursuivi le Premier ministre, ce qui va en droite ligne avec les objectifs du gouvernement de décentraliser l'organisation des festivités du 11-Décembre dans les régions pour vivifier ces régions qui les abritent en les dotant d'infrastructures pérennes et de bonne qualité.

Quant aux engagements pris par les différentes entreprises, le Premier ministre dit avoir instruit les ministres concernés de suivre rigoureusement l'évolution des chantiers.

« D'ici la fin du mois, nous reviendrons pour nous assurer que les engagements seront respectés de manière à être sûrs que le 11-Décembre, le défilé puisse se passer dans les meilleures conditions et que l'objectif de doter nos régions d'infrastructures de bonne qualité soit atteint », a-t-il conclu.

Pour le secrétaire permanent du 11-Décembre, Kalil Bara, la région du Centre-Sud bénéficiera au total d'environ 40 km de voies bitumées dont 4 km à Pô et 4 autres à Kombissiri.

A cela, il a ajouté la salle polyvalente, l'auberge du 11-Décembre, une autre auberge, une salle multimédia construite par la SONAPOST, un centre médical dans le Nahouri et un autre dans le Bazèga et la réfection des bâtiments administratifs comme les préfectures, résidences de préfets.

Burkina Faso

UPC/Sahel - Le vice-président Diemdioda Dicko fait la revue des troupes

La première étape de la tournée a conduit la délégation à Dori dans la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.