12 Novembre 2018

Madagascar: Observateurs nationaux - Appel au refus de toute manipulation politique

Photo: http://www.midi-madagasikara.mg/
Négociations difficiles entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina

Renforcement de l'éducation des citoyens par les partis politiques, les associations, les organisations gouvernementales et non gouvernementales sur l'utilisation des réseaux sociaux afin d'éviter les polémiques susceptibles de générer des troubles et pour bannir toute forme de provocation.

Le Kmf-Cnoe, la commission épiscopale Justice et Paix et l'association Liberty 32, ont fait une déclaration préliminaire sur l'observation de l'élection présidentielle du 7 novembre dernier. Ils estiment qu'en général, les élections se sont déroulées dans le calme avec peu de cas de désordre. Le peuple malgache a fait preuve de sagesse, car malgré les lacunes dans l'organisation, la population a respecté les mesures d'encadrement ». Ils ont toutefois souligné que le taux de participation a baissé par rapport aux différentes élections précédentes. A eux de constater également que la loi régissant les élections est bien claire (loi organique 2018-008, art.55, 56, 59 et 92). Pourtant on ne l'a pas respecté au vu de toutes formes de campagne avant terme, stipulée dans les textes.

En effet, toute sensibilisation et surtout les meetings avant la période officielle équivalent déjà à une campagne proprement dite incitant à voter pour tel et tel candidat, juste après le tirage au sort des numéros, certains candidats ont tout de suite procédé à leur campagne. A eux de souligner aussi l'absence du plafonnement des dépenses consacrées aux campagnes. Malgré tout, ils incitent tous les citoyens à l'apaisement et au refus de toute manipulation politique.

Comportement partisan. Des lacunes ont été également observées par ces trois entités lors du jour du scrutin. Elles ont ainsi cité que dans le tirage au sort public des deux représentants des membres du bureau électoral assignés à la signature des bulletins, certains d'entre eux ont été désignés et non tirés au sort, et que des délégués de candidats ont signé les bulletins. Elles ont aussi remarqué que des membres du bureau de vote n'hésitent pas à faire état d'un comportement partisan pendant qu'ils montrent aux électeurs comment cocher la case du bulletin unique, ils désignent toujours la case qui correspond au même candidat. La plupart des membres du bureau de vote ne comprennent pas la raison d'être de l'isoloir. En effet, dans certains bureaux de vote, les électeurs n'ont pas pu garder leur vote secret.

Madagascar

Ville d'Antananarivo - La CUA se prépare à la visite du Pape

L'équipe de la commune urbaine d'Antananarivo est à pied d'œuvre pour lespréparatifs de la… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.