12 Novembre 2018

Tunisie: «La grève générale dans la fonction publique est toujours à l'ordre du jour»

Taboubi a précisé, dans une déclaration aux médias en marge d'une réunion du bureau exécutif de la centrale syndicale, que l'Union revendique une amélioration du pouvoir d'achat des agents de la fonction publique, qui est un secteur, a-t-il dit, vital pour l'économie nationale alors que beaucoup de lacunes sont recensées.

La grève du 22 novembre est maintenue en l'absence de solution et de volonté de satisfaire les revendications, a-t-il souligné.

Taboubi a rappelé que la grève décidée dans la fonction publique est un droit constitutionnel pour défendre les acquis et droits des adhérents de la centrale syndicale relevant de la fonction publique dont le pouvoir d'achat est qualifié de lamentable à cause des salaires inadéquats. Le secrétaire général de la centrale syndicale a souhaité à cette occasion trouver les solutions appropriées au cours de la semaine prochaine pour éviter toutes tensions sociales. Le bureau exécutif de l'Union devait examiner hier trois axes principaux dont la sélection de 35 représentants de l'Ugtt au conseil national du dialogue social, prévu le 27 novembre, a annoncé Taboubi.

Les participants à la réunion traiteront également la question de rassemblement ouvrier prévu le 17 novembre à la place Mohamed-Ali pour booster les négociations sociales dans le secteur de la fonction publique, et examineront les préparatifs pour commémorer le 66e anniversaire de l'assassinat du leader syndical Farhat Hached, a notamment ajouté Taboubi.

Tunisie

Le Premier ministre sud-coréen en visite officielle

Le Premier ministre sud-coréen Lee Nak-Yon effectue une visite en Tunisie à partir d'aujourd'hui. Il… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.