12 Novembre 2018

Afrique de l'Ouest: PME - La BRVM présente des projets au Premier ministre

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a rencontré, le lundi 12 novembre 2018 à Ouagadougou, une délégation de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et du Dépositaire centrale Banque de règlement (DC/BR) de l'UEMOA. Les projets en cours au sein du marché boursier ont constitué le centre d'intérêt des échanges.

Dans le but de dynamiser et de développer le marché boursier, la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) travaille sur plusieurs projets.

Pour leur mise en œuvre réussie, une délégation de la BRVM et du Dépositaire central Banque de règlement (DC/BR) de l'UEMOA est allé, le lundi 12 novembre 2018, recueillir les conseils et orientations du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba.

«Nous avons été bien reçus par le Premier ministre à qui nous avons témoigné notre profonde gratitude pour toute la sollicitude de l'Etat burkinabè vis-à-vis des structures centrales du marché et de l'appui dont nous bénéficions », a laissé entendre le président de la BRVM et du DC/BR, Edoh Kossi Amenounve.

Parlant des projets en cours d'exécution, il a relevé le développement du troisième compartiment de la BRVM dédié aux Petites et moyennes entreprises (PME). « Nous avons présenté au chef du gouvernement l'état d'avancement de ce compartiment.

Il y a une entreprise du Burkina qui est dans le programme de préparation à l'accès à ce compartiment et nous allons identifier trois autres qui vont nous rejoindre très bientôt », a expliqué le président de la BRVM. Par ailleurs, il a salué le fait que les entreprises aient saisi l'enjeu du financement par le marché et cherchent à accéder au troisième compartiment.

Afin de trouver les mécanismes les plus indiqués pour encourager plus de PME à accéder au marché, la délégation a sollicité l'appui du chef du gouvernement. L'autre sujet sur lequel Paul Kaba Thiéba et ses visiteurs ont échangé concerne les privatisations des admissions volontaires.

En effet, trois entreprises burkinabè sont cotées à la BRVM et M. Amenounve et son équipe souhaiteraient qu'il y ait beaucoup plus. « Nous avons également parlé des missions obligataires pour la diaspora burkinabè.

Elle est importante et a envie d'accompagner le programme de développement du pays. Nous sommes venus lui proposer des mécanismes de collecte de ressources de la diaspora pour accompagner les projets de développement », a confié Adoh Kossi Amenounve.

Les deux parties, a-t-il ajouté, ont discuté des missions obligataires en monnaie chinoise, une piste que la BRVM explore pour avoir des ressources externes afin de financer des projets de développement.

Aussi, l'éventualité de la mise en place d'une bourse des mines pour aider ce secteur à se développer et créer plus de richesses à l'économie était au menu des échanges.

Burkina Faso

Assassinat de Norbert Zongo - Vingt ans après, on marche toujours contre l'impunité

A l'appel de la CCVC et du CODMPP, les Ouagalais de toutes les couches socioprofessionnelles ont… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.