12 Novembre 2018

Burkina Faso: Rentrée politique 2018-2019 du CDP - Briefing du comité d'organisation à la presse

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) effectue sa rentrée politique le dimanche 18 du mois courant à Ouagadougou. En prélude à cet important rendez-vous de l'ancien parti au pouvoir, le comité d'organisation (C.O.) a rencontré la presse le lundi 12 novembre 2018 pour porter à sa connaissance les principaux axes de la rencontre.

Entouré de ses collaborateurs, le secrétaire général à l'organisation du CDP, par ailleurs président du C.O., Boubacar Sanou, a dressé un tableau somme toute sombre de la situation nationale. La rentrée politique, a-t-il entamé, est un moment fort et important dans la vie de son parti.

Elle est un rendez-vous annuel d'engagement et de détermination, un espace de mobilisation générale pour un CDP toujours plus fort, conquérant et proche des aspirations réelles des populations.

Cette année, la rentrée politique du Congrès, selon le président du comité d'organisation, se tient dans un contexte national des plus inquiétants, marqué par une fragilisation sans précédent de l'Etat : parties entières du territoire contrôlées par des forces obscures de tous genres, populations délaissées et abandonnées à leur triste sort, vivant ainsi dans la terreur...

L'extrême souffrance des populations, à en croire Boubacar Sanou, semble la dernière des préoccupations des tenants actuels du pouvoir. Il en veut pour preuve, entre autres, la récente et brutale mesure d'augmentation du prix du carburant à la pompe (75 francs CFA). Une action antisociale de plus à l'actif du gouvernement, à son avis.

Cette situation dramatique dans laquelle le régime a plongé le Pays des hommes intègres, poursuit le président du C.O., interpelle et appelle tous les Burkinabè à un sursaut patriotique pour sauver la nation, menacée dans ses fondements. Le choix du thème de la rentrée politique de l'ex-parti majoritaire, à savoir «

Face aux défis actuels, bâtissons un CDP uni, solidaire et conquérant », est bien à propos, selon les conférenciers.

L'évènement de dimanche prochain sera marqué par l'installation officielle des membres du bureau politique national renouvelé (BNP), du haut conseil et des commissions permanentes émanant du dernier congrès ordinaire du parti. Tous les membres de ces organes sont impérativement invités à prendre part à la rencontre qui consacrera leur installation et leur prise de fonction.

La rentrée politique, a conclu Boubacar Sanou, permettra au CDP de se renforcer dans ses racines et de se mobiliser véritablement de nouveau pour s'attaquer victorieusement aux défis du moment et du futur.

Il sera aussi adopté le programme d'activités du parti pour la période allant de 2019 à 2021. Objectif : atteindre dans une vision communedes résultats à la hauteur des attentes du CDP.

Burkina Faso

Radicalisation - Eviter à tout prix que les jeunes se lancent dans la gueule du loup

Les faits sont établis et constants. De plus en plus de jeunes Burkinabè rejoignent les groupes… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.