12 Novembre 2018

Sénégal: Le contrat liant la LSFP à Startimes "ne pose pas problème"

Dakar — Le président du Conseil national de régulation de l'audiovisuel (CNRA), Babacar Diagne, affirme que la convention de sponsoring conclue par la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) et la société Startimes ne pose pas problèmes, estimant que les difficultés dans ce dossier portent sur l'existence légale de la société chinoise.

"Le contrat en réalité, c'est entre deux parties privées, la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) et la société Startimes. Très sincèrement, le CNRA n'a rien à y faire", a-t-il déclaré lundi à la fin d'une rencontre avec le président de la LSFP, Saër Seck, et ses collaborateurs.

Babacar Diagne fait observer que la LSFP a tout loisir de "recevoir des partenaires, discuter avec eux et trouver des financements".

"Le seul problème que nous avons vu nous, c'est la société Startimes. La vérité c'est que Startimes à des problèmes au niveau de son existence légale. Startimes a des problèmes majeurs par rapport aux textes en vigueur au Sénégal. Startimes devait se conformer à nos textes", a-t-il dit.

"Une société audiovisuelle au Sénégal doit être en règle sur certains critères. Ces critères ne sont pas encore remplis par Startimes. Nous allons continuer à discuter avec Startimes. Nous voulons qu'elle puisse se conformer aux textes en vigueur au Sénégal", a insisté le président du CNRA.

Selon l'ancien directeur général de la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS, publique) et ex-ambassadeur du Sénégal en Gambie et aux Etats-Unis, le reproche fait à Startimes d'opérer sur la Télévision numérique terrestre (TNT) ne peut non plus prospérer, la société chinoise fonctionnant à partir de la parabole, selon ses responsables.

Le président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) Saër Seck s'est dit "soulagé" que le contrat signé avec Startimes n'ait pas été remis en cause par le gendarme de l'audiovisuel.

"Nous avons pris note des problèmes autour de la société Startimes, notre partenaire . Des efforts sont à faire pour se mettre en conformité avec les lois et règlements du pays. Nous allons nous adresser à notre partenaire pour qu'il soit en règle", a ajouté le président de la LSFP.

La Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) a signé "un contrat de partenariat" avec StarTimes, en vue de "la visibilité de ses matchs".

StarTimes, qui a signé dans ce cadre un contrat avec la Radiodiffusion-Télévision sénégalaise (RTS), va diffuser deux matchs par journée, en plus d'un magazine télévisé après chaque journée de championnat.

L'officialisation du nouveau partenariat entre la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) et StarTimes a toutefois suscité des remous, le président du groupe Excaf par exemple contestant devant le CNRA la validité de la convention signée par ces deux parties.

Dans sa lettre, Sidy Diagne demande à l'organe de régulation de constater "la nullité de sponsoring pour violation de la loi" et de prescrire à "tous les éditeurs de services audiovisuels de ne pas diffuser une publicité concernant Startimes".

Sénégal

CAN Beach soccer 2018 - Le Sénégal encore champion d'Afrique

5è sacre continental pour le Sénégal en Coupe d'Afrique de beach soccer. Champions en titre… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.