12 Novembre 2018

Afrique du Sud: Johannesburg - Une pétition pour libérer «Lammie», la dernière éléphante du zoo

Photo: Daily Monitor
Éléphant (archive).

En Afrique du Sud, si les autorités protègent les quelques 25 000 éléphants du pays en combattant les braconniers, les citoyens, eux, combattent les zoos.

Une éléphante de 39 ans se trouve ainsi depuis plusieurs semaines au cœur d'une bataille entre la population et le zoo de Johannesburg, où « Lammie » est désormais le seul éléphant. Des associations de défense des animaux demandent sa libération et ont mis en ligne une pétition.

En Afrique du Sud, la pétition « Libérez Lammie », du nom de la seule éléphante du zoo de Johannesburg, a atteint plus de 100 000 signatures.

Elle a été mise en ligne il y a un mois, après le décès de Kinkel, son compagnon. Lammie est désormais seule dans son enclos du grand zoo de Johannesburg. Elle souffrirait d'une grave dépression, selon plusieurs experts de la question animale.

Eduquer contre le braconnage

Dans un pays qui compte moins de dix zoos, mais plus d'une quarantaine de réserves naturelles, les associations de défense des animaux mettent la pression sur l'établissement. Des centaines de manifestants se sont rassemblés devant les grilles du zoo, parfois même déguisés en pachydermes.

Le zoo de Johannesburg refuse, lui, de transférer l'éléphante dans la nature et prévoit même d'en acquérir d'autres. Mais libérer Lammie n'est pas si évident. L'animal de 39 ans est né en captivité et n'a jamais connu la liberté.

Pour le zoo, Lammie joue un autre rôle. Sa présence dans le centre-ville de Johannesburg permettrait d'éduquer toutes les communautés urbaines contre le fléau du braconnage.

Afrique du Sud

Discours consensuel d'investiture de Cyril Ramaphosa

En Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa a prêté serment ce samedi 25 mai, à Pretoria,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.