13 Novembre 2018

Cameroun: PME agroalimentaires - Les promoteurs sensibilisés sur la qualité

Les normes et le conditionnement sont entre autres points abordés lors de l'atelier de restitution du programme Cameroon Food packaging and quality vendredi dernier à Yaoundé.

Blanche Ogmesson est responsable d'une petite unité agroalimentaire de production de biscuits dans la ville de Douala. Seulement, elle a un souci avec l'emballage de son produit qu'elle reconnait ne pas respecter les normes. Raison pour laquelle ses sablés au maïs s'effritent facilement au toucher. « Mes friandises ne sont pas bien conservées à cause d'un conditionnement inadéquat », regrette-t-elle.

Il lui faut donc améliorer la qualité de l'emballage. Une des raisons qui l'a convaincue avec une cinquantaine d'autres promoteurs de Pme à assister à l'atelier de restitution de la phase pilote du programme Cameroon food packaging and quality (Cam packq), vendredi dernier à Yaoundé.

Organisée par l'Agence de promotion des petites et moyennes entreprises (Apme), cette rencontre a réuni des responsables des entreprises opérant dans l'agroalimentaire. Elle avait pour objectif de restituer une étude réalisée dans cinq entreprises où il était question de faire l'état des lieux dans les domaines de la qualité, de la norme, de l'emballage et de l'hygiène.

Selon Jean Marie Louis Badga, directeur de l'Apme, il est question par cette restitution doublée d'une formation à l'endroit des chefs d'entreprises, de formuler des recommandations et proposer un plan d'action pour améliorer l'accès des Pme au marché régional et même international.

Et ceci passe par l'amélioration de l'emballage qui doit être de meilleure qualité, de même que le produit. « Il s'agit aussi de respecter les normes et la traçabilité du produit afin de permettre à nos Pme de mieux se vendre sur le marché», conclut-il. Pour Nyounai Nyounai, expert en qualité, la plupart des Pme visitées présente un diagnostic qui laisse à désirer.

D'abord pour ce qui est de l'aménagement du local. Les équipements de fabrication sont mal tenus, avec un personnel manquant de formation. Les normes de sécurité et de fabrication de produits s'éloignent eux aussi de la norme.

Pour ce qui est des produits, le diagnostic est presque le même partout, la qualité n'y est pas vraiment, l'emballage encore moins. Des conseils ont été donnés aux responsables des Pme, notamment concernant l'emballage qui doit être meilleur sans oublier l'inscription de la composition du produit sur l'emballage pour une meilleure traçabilité. ?

Cameroun

Paul Biya poursuit l'apaisement

Le président de la République a décidé hier de l'arrêt des poursuites contre… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.