13 Novembre 2018

Ile Maurice: Le Mouvement rodriguais souffle ses 26 bougies

Le Mouvement rodriguais (MR) a fêté ses 26 ans d'existence le 10 novembre à Camp-Du-Roi, en présence de ses membres et partisans. Le leader, Nicolas Von-Mally, s'est dit fier et satisfait du parcours du MR malgré «les coups bas».

Nicolas Von-Mally a blâmé l'OPR pour la situation dans laquelle se trouve Rodrigues. Il soutient que l'île a 25 ans de retard. «Tous les grands projets que le MR préconisait, ce n'est qu'après 30 ans qu'ils ont compris. Le pays a perdu beaucoup d'opportunités à cause d'eux. Nous voulons que le pays atteigne l'indépendance économique à travers une révolution économique, car le Rodriguais est un peuple fier et travailleur qui a de la dignité et de la valeur», insiste-t-il.

Le leader du MR a annoncé une série de meetings à travers le pays, dont un à Port-Mathurin, le 17 novembre, ainsi qu'une régate à Dans-Coco le 25 novembre. En guise de conclusion, Nicolas Von-Mally a confié que le MR prépara sa liste de candidats aux prochaines législatives qui, selon lui, ne sauraient tarder.

«Mem si nou finn perdi éleksion, lalit kontinié pou bann ti-dimounn.»

De son côté, Rosaire Perrine a expliqué que la création du MR, en 1992, avait pour objectif de donner une nouvelle direction au pays. «Certains ont quitté le parti parce qu'ils n'étaient pas satisfaits mais MR fer politik pou tou dimounn. Le parti a une vision claire pour l'avenir.» Et d'ajouter que «travay bizin kontinié lor térin, pa zet zarm».

Zeph Félicité s'est, lui, appesanti sur la méritocratie, la productivité et la fraternité au sein du MR. Son vœu est que le parti remporte la victoire aux prochaines législatives afin d'œuvrer pour l'indépendance économique de l'île.

«MR finn kass piso OPR dan Grande-Montagne (NdlR, le n°6, considéré comme le bastion de l'OPR)», a déclaré Marie Thérèse Agathe. Alors que Reddy Augustin s'est enorgueilli que «nou lékip dan lasamblé rézional li solid. Tou dimounn bizin ralié dérier MR».

Pour sa part, Nicolas Volbert a fait ressortir qu'à 26 ans, le MR a atteint l'âge de la maturité et des responsabilités. «Nou bizin fer nou prop mea culpa pou nou idantifié nou lafors ek nou fébless. Nou bizin pa tir kout bal dan lipié nou bann prop dimounn parski sakenn bizin aport so kontribision.»

Quant au vétéran du MR au sein de l'Assemblée régionale, Franceau Grandcourt, qui y siège depuis 2002, il estime qu'après 16 ans d'autonomie, «Rodrig finn fini ek ankor pé fini». Il n'a pas caché sa déception devant la situation actuelle. Avant de rendre hommage aux fidèles du parti qui ne sont plus de ce monde et qui ont contribué à l'avancement du MR et de Rodrigues.

«Nou bizin fer nou prop mea culpa pou nou idantifié nou lafors ek nou fébless. Nou bizin pa tir kout bal dan lipié nou bann prop dimounn.»

Pour Louis Ange Perrine, ancien commissaire de l'agriculture, «sé parski mo ti trouvé ki kalité linzistis gouvernman OPR ti fer dan ladministrasion Rodrig, sé pou sa ki mo ti démisioné pou rant dan politik. Mem si nou finn perdi éleksion, lalit kontinié pou bann ti-dimounn».

Ile Maurice

Camp-Levieux - Fin de cavale pour deux évadés

Leur cavale n'aura pas duré longtemps. Allan Kinsley Jeewooth et de José Brian Mootien ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.