13 Novembre 2018

Guinée: 35 ressortissants guinéens détenus dans une prison en Angola

Photo: Premium Times
Prisons (archive).

Les autorités angolaises mettent finalement en pratique leur décision d'exclure sur leur territoire tout étranger n'ayant pas régler ses dossiers de séjour lui permettant de vivre légalement dans leur Pays.

Notre rédaction Aminata.com a été alertée au téléphone ce mardi 13 novembre 2018 par un ressortissant guinéen emprisonné avec ses compatriotes dans une prison d'une ville qui se situe à 30 kilomètres de la capitale angolaise Luanda.

Selon notre source d'information ces trois derniers mois, les autorités de ce pays ont décidé de régulariser le séjour des étrangers qui se trouvent dans leur pays. Pour cela, ils ont donné un ultimatum de trois mois à tous les étrangers.

Certains pays avec l'implication de leurs ambassades et les autorités de leurs pays ont réussi à aider leurs compatriotes avant la date limite. Ces derniers ont envoyé des envions qui ont transporté tranquillement leurs compatriotes dans leurs pays.

Contrairement aux guinéens qui sont abandonné par leur ambassadeur qui ne fournit aucun effort pour aider ses compatriotes.

« Avant même que les autorités de ce pays ne prennent cette décision, à chaque fois on tue des guinéens ici de façon injuste, surtout les commerçants et après on prend leurs biens. On ne voit aucune suite favorable.

On a dit ça à l'ambassadeur, mais c'est comme s'il ne nous considère pas. Pourtant, il est là pour nous. Quand ils ont parlé de rapatrier tous ceux qui sont là clandestinement, on est allé vers lui, il n'a rien fait pour nous aider.

La maintenant, la date est arrivée, les angolais nous font ce qu'ils veulent, ils ne calculent même plus celui qui a de papier dans les normes ou pas, dès qu'on sait que tu es guinéen, tu es foutu, on te frappe et on te prend pour t'enfermer.

Nous sommes là, au nombre de 35 guinéens. Il y a d'autres prisonniers qui sont là avec nous qui sont d'autres pays, mais leur cas est sur la voie de négociation avec leurs autorités pour les sortir de là.

Contrairement à nous qui n'ont aucun espoir. Djigui Camara, notre ambassadeur est là et il ne fait rien », a-t-il dénoncé avant de lancer un appel aux autorités guinéennes de les secourir avant que ça ne soit trop tard.

Guinée

Idrissa Sampiring Diallo - « L'insécurité devient un terrorisme d'Etat »

Quelques jours après que les gendarmes aient été autorisés à faire usage de leurs… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.