13 Novembre 2018

Algérie: Le mois hégirien Rabie El-Awel, une période sacrée dans la wilaya d'Adrar

Adrar — Le mois hégirien de Rabie El-Awel, marquant à son 12ème jour le Mawlid Ennabaoui Echarif (anniversaire de la naissance du prophète Mohamed QSSSL), est une halte cultuelle et culturelle sacrée chez les Adraris.

Les habitants d'Adrar s'emploient annuellement, à cette date, à célébrer, à sa juste valeur, cet évènement religieux et de rayonnement spirituel, en organisant à travers les différentes structures religieuses et culturelles, telles les mosquées, les écoles coraniques et les sièges de zaouïas, une panoplie d'activités, entre prêches, conférences et halaqate (regroupements religieux), mettant à l'honneur les valeurs sublimes et les préceptes humanitaires de l'islam transmis par le Sceau des prophètes, Mohamed (QSSSL) et messager d'Allah, souligne le chef de service de la culture islamique à la direction des Affaires religieuses et des Wakf de la wilaya d'Adrar, Abdelkhalek Kasbaoui.

Des veillées de récitation du saint Coran et des chants religieux (Madih et Tahlil) louant les hautes valeurs et traditions imprégnées par le prophète sont entonnés pratiquement chaque soir, entre les prières d'El-Maghreb et d'El-Icha, dans toutes les structures religieuses, avec la participation des différentes catégories sociales (Imams, Cheikhs, fidèles et enfants) venus vénérer le message religieux humanitaire révélé au prophète de l'Islam Mohamed (QSSSL), explique M. Kasbaoui.

Lire aussi: Concours et activités dans les écoles coraniques pour prôner les qualités du prophète Mohamed (QSSSL)

Très attachés aux us ancestraux aux dimensions socioreligieuses, les Adraris perpétuent cet évènement par l'établissement, depuis le début du mois hégirien de Rabie El-Awel, d'un programme commémoratif et festif riche en panégyriques, dont certains puisés du terroir, et autres légués d'éminentes personnalités vénérées, à l'instar de la "Borda, El-Hamziya", "Takhmiss El-Baghdadi" et "Ibn-Mohib".

Ceci, en plus de joutes oratoires mettant un point d'honneur sur la Sira Ennabaouia (ligne de conduite du prophète) visant à l'ancrer et à la faire rayonner auprès des jeunes générations pour une croissance sur le droit chemin d'un islam de juste milieu et de modération.

Cette date religieuse, faisant l'objet de moult activités cultuelles et culturelles, constitue également, au fil des ans, une occasion pour la tenue du séminaire national sur la Sira Ennabaouia (Conduite du prophète QSSSL), initié par l'école coranique Anes Ibn-Malek du Cheikh Moulay Touhami Ghitaoui, dont la septième édition, cette année, est dédiée au thème "Rôle des coutumes dans la cohésion et la stabilité sociale-Touat comme modèle".

Des traditions et rituels festifs hautement célébrés

De par leur attachement inébranlable aux us et rituels socioreligieux ancestraux, les Adraris ne laissent pas passer ces évènements sans l'accompagner d'une activité sociale à la hauteur, à l'instar de cette fête religieuse que la région de Timi (périphérie d'Adrar) organise avec faste en compagnie d'invités, venant nombreux, tremper dans l'ambiance spirituelle des manifestations festives populaires animées à l'occasion par les troupes folkloriques locales.

Les invités, issus de différentes régions d'Adrar et du pays, ont l'occasion d'apprécier les festivités religieuses et sociales animées par la population locale, dont les fantasias, la Hadra (regroupements de chants religieux), le Karkabou et la fameuse danse "'Berzana", exécutée par les jeunes notamment et donnant libre cours, parfois en transe, à leurs émotions d'amour et d'affection au messager d'Allah, Mohamed QSSSL.

Lire aussi: Mawlid Ennabaoui: lancement du concours "jeune mounchid" à Oran

Le point culminant de la célébration du Mawlid est atteint au 7ème jour de la date anniversaire de la naissance du prophète en organisant une grande manifestation connue universellement, le "S'boue", dans la wilaya déléguée de Timimoune (220 km Nord d'Adrar) et également dans la commune de Zaouiet Kounta (70 km Sud d'Adrar), à travers des réjouissances, permettant à des milliers de présents, d'invités et touristes, nationaux et de l'étranger, d'apprécier les activités culturelles et folkloriques animées par les troupes locales.

Cet évènement cultuel et culturel donne généralement une impulsion à la dynamique touristique dans la région, la promotion de la destination Sud, ainsi que la commercialisation des produits de l'artisanat à la faveur d'expositions et salons mis sur pied à l'occasion.

Algérie

Mouvement El Islah - Ghouini appelle à un consensus national suivant le "modèle algérien"

MOSTAGANEM-Le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouni a appelé, vendredi à Mostaganem,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.