Seychelles: Une subvention indienne de 68 millions de dollars pour aider le pays à financer la construction d'infrastructures

Un nouveau poste de police doté d'un laboratoire médico-légal - une première dans la nation insulaire - et un nouveau bâtiment pour le bureau du procureur général devraient être construits aux Seychelles grâce à une subvention du gouvernement indien.

La subvention d'environ 68 millions de dollars servira également à la construction d'un nouveau bâtiment du gouvernement - pouvant accueillir environ 400 bureaux du gouvernement - ainsi que de plusieurs autres projets communautaires.

Un nouveau centre de congrès ultramoderne sera construit pour remplacer l'ancien centre de conférence international de Victoria. Le centre disposera de salles de convention et de salles de réunion pouvant accueillir des conférences internationales, a déclaré le Haut-commissaire de l'Inde aux Seychelles, Ausaf Sayeed, à la SNA la semaine dernière.

Toutes ces nouvelles infrastructures seront construites à Ile du Port, une île artificielle située à la périphérie de Victoria, la capitale sur l'île principale de Mahé.

M. Sayeed a déclaré que tous ces nouveaux bâtiments sont des projets prioritaires du gouvernement. La subvention couvrira les coûts de construction ainsi que le matériel de bureau et le mobilier de base.

Dans son discours sur le budget 2019 devant l'Assemblée nationale lundi, Maurice Loustau-Lalanne, ministre des Finances, du Commerce, de l'Investissement et de la Planification économique, a déclaré que les Seychelles pourraient espérer économiser environ 50 millions de RS par an en frais de bureau une fois le projet terminé.

Actuellement, le siège de la police est basé au commissariat central de Victoria. La station sur l'avenue Revolution a été ouverte en 1948 par le gouverneur de l'époque, Selwyn Selwyn Clarke.

«Le poste de police coûtera 6 millions de dollars et la somme couvrira également le coût de tout l'équipement du nouveau laboratoire médico-légal moderne», a expliqué le Haut Commissaire.

Cette subvention permettra de concrétiser plusieurs projets communautaires couvrant tous les districts des Seychelles - un groupe de 115 îles de l'océan Indien occidental.

Une délégation a visité les zones des projets proposés sur Praslin. (Marie-Celine Vidot) Photo license: CC-BY

«Celles-ci comprennent des terrains polyvalents au domaine de Marie Jeanne à Praslin et à La Passe à La Digue, un terrain de jeu à Souvenir à La Misere sur Mahé ainsi que des chemins d'accès, des ponts et des routes», a expliqué la secrétaire principale du gouvernement local, Marie Céline Vidot.

Mme. Vidot a déclaré que le Haut Commissaire indien avait récemment visité les projets proposés sur Praslin et La Digue - les deuxième et troisième îles les plus peuplées des Seychelles - qui seront pris en compte dans le cadre de la subvention.

«À Praslin, il y aura la construction d'un nouveau centre de jour pour les personnes âgées, un tel établissement n'étant pas disponible sur l'île», a ajouté M. Sayeed.

«Lors de sa récente visite en Inde, le président Danny Faure a signé un accord historique pour les petits projets de développement. C'est un concept que l'Inde utilise avec les pays voisins. Nous considérons les Seychelles comme un voisin maritime et nous avons étendu cette relation bilatérale aux Seychelles comme nous le faisons avec nos voisins immédiats », a déclaré le Haut Commissaire indien.

Lors de sa visite d'Etat en Inde au mois de juin dernier, le président Faure a signé des accords portant sur une ligne de crédit de 100 millions de dollars provenant de l'Inde.

Le président Faure et le Premier ministre indien Modi ont fait une déclaration commune à la presse lors de la visite d'Etat en Inde au mois de juin. (Marie-Celine Vidot) Photo license: CC-BY

Plus de 30 projets ont été soumis pour être mis en œuvre dans le cadre de petits projets de développement. Celles-ci incluent également la rénovation des écoles, la construction de clôtures et l'achat de bibliothèques mobiles. Selon M. Sayeed, le seul critère pour les petits projets de développement est qu'il ne devrait pas dépasser 514 000 $.

Le ministère des Gouvernements locaux reçoit une allocation annuelle d'environ 2 millions de dollars du budget du gouvernement pour des projets communautaires. Mme. Vidot a déclaré que pour 2019, ce montant sera demandé car il existe de nombreux autres projets dans tous les districts, y compris les deux villages de Perseverance.

«Par exemple, il existe des projets tels que la rénovation et l'entretien des terrains de jeux, les clôtures, la construction de rampes, d'abribus, qui sont réalisés en collaboration avec l'Agence du transport terrestre des Seychelles, les emplacements pour les poubelles en consultation avec l'Agence de la gestion du paysage et des déchets, ainsi que la construction de caniveaux ", a expliqué la secrétaire principale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.