14 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Le Centre de santé Sainte Thérèse de Kananga rééquipé par la MONUSCO

communiqué de presse

Kananga, le 12 novembre 2018 - Dans le cadre de son programme de projets à impact rapide, la MONUSCO a rééquipé le centre de santé Sainte Thérèse de la commune de Nganza à Kananga, dans la province du Kasaï Central.

Cette structure importante pour cette commune avait été pillée lors des évènements liés au phénomène Kamuina Nsapu. C'est donc pour permettre aux habitants de cette localité comme l'a rappelé le Ministre de la santé provincial « d'avoir à nouveau accès à des soins de santé de qualité » que la MONUSCO a effectué ce don d'équipements.

Selon la sœur Monique, responsable du centre, « suite au phénomène Kamuina Nsapu, ce centre a connu la perte de biens et de matériels. Raison pour laquelle nous avons fait recours à la MONUSCO de Kananga afin de nous venir en aide qui en ce jour nous offre des équipements et du matériel pour la redynamisation des activités de ce centre».

«Grace à ce don vous allez permettre à nos malades de bénéficier de soins de qualité et les accompagner à recouvrer une vie quasi normale pour leur développement intégral de tout le monde», a-t-elle ajouté.

D'une valeur d'environ 12 555 dollars américain, cet appui composé entre autres de lits pour la maternité et d'équipements de laboratoire a été accompagné d'une enveloppe d'environ 3 000 dollars pour la sensibilisation contre le VIH/SIDA dans la commune de la Nganza.

La cérémonie de remise a réuni la MONSUCO, certains membres du gouvernement provincial dont celui le Ministre de la Santé, et celui de l'intérieur ainsi que le bourgmestre de la commune de Nganza et des représentants de la société civile.

Congo-Kinshasa

L'épidémie à virus Ebola franchit le cap de 303 décès

La dixième épidémie à virus Ebola sévissant en République démocratique… Plus »

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.