14 Novembre 2018

Cameroun: Livre de science de 5e - Le dénouement de l'affaire

Le Conseil national d'agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques vient d'enjoindre l'éditeur du retrait de cet ouvrage au cœur d'une vive polémique.

Les jours du livre de sciences inscrit au programme des élèves de classe de 5e sont désormais comptés. Du moins dans sa version actuelle. Dans un communiqué rendu public lundi, Jean-Paul Komon, président du Conseil national d'agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques (CNAMSMD) annonce son retrait imminent des librairies.

Sur instruction de Nalova Lyonga, ministre des Enseignements secondaires, il somme l'éditeur du livre « L'excellence en sciences 5e » de le « retirer du marché et de procéder à une nouvelle édition, excluant le module IV intitulé Education à la santé : santé de la reproduction ». Cette injonction du Conseil national d'agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques intervient à la suite d'un tollé général provoqué au sein de la communauté éducative qui dénonçait certains passages jugés « déviants ».

En effet, dans le livre querellé, certaines pratiques sont explicitement désignées comme dangereuses. L'homosexualité, la sodomie et la zoophilie sont dévoilées de manière détaillée. En sus, les auteurs de l'ouvrage expliquent sans fard des pratiques sexuelles qualifiées par la suite de « déviantes ». Pour l'opinion publique, ces enseignements cachent un but inavoué. Elle a donc dénoncé ce qu'elle considère comme la promotion de la pornographie.

La décision du gouvernement est donc un ouf de soulagement pour nombre de parents pour qui la pilule était restée en travers de la gorge. Ceux-ci n'avaient pas caché leur indignation après la diffusion des pages du livre sur les réseaux sociaux en accusant le manuel de contenir des enseignements « malsains et très poussés sur la sexualité » et même jugé « trop crus pour les enfants des classes de 5e ». Une pétition avait alors été lancée en ligne pour le retrait du livre « L'excellence en sciences 5e » du programme scolaire.

« C'est trop tôt de parler de ce genre de pratiques sexuelles aux enfants qui ont à peine 11 ans. C'est comme une sorte d'appel à la débauche et à l'apologie de l'homosexualité pour des jeunes qui n'ont encore aucune maîtrise de l'acte sexuel. Je suis vraiment soulagée », se réjouit un parent. « C'est une bonne nouvelle. La rumeur du retrait de ce livre courait depuis, mais on n'en était pas sûr.

C'est inconcevable d'enseigner certaines pratiques sexuelles aux enfants de cet âge. C'est vrai, le monde évolue, mais il n'en demeure pas moins que ce livre vise à banaliser la pornographie », ajoute un autre parent. Ce programme dont le but manifeste était de renseigner les jeunes élèves sur la sexualité aura plutôt provoqué la polémique.

Cameroun

Ahmad - «Les Camerounais sont d'accord» pour organiser la CAN 2021

Le pays hôte de la Coupe d'Afrique des nations 2019 sera désigné le 9 janvier à Dakar, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.