14 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Des inspecteurs de police formés sur les techniques d'investigation en matière de blanchiment des capitaux

communiqué de presse

Trente-sept inspecteurs de l'Escadron de lutte contre la Criminalité Economique et Financière de la Police nationale congolaise (PNC) à Goma, dans le Nord-Kivu, ont été formés sur «les techniques d'investigation en matière de blanchiment des capitaux».

La formation de 4 jours, animée par Papa Serigne MBAYE, Inspecteur à Crime Support Unit de la MONUSCO, s'est achevé vendredi 9 novembre 2018.

Cette formation a permis aux participants de mieux comprendre l'impact du blanchiment des capitaux sur l'économie des Etats et de s'orienter davantage vers leur domaine de compétence (les enquêtes financières).

La formation a suscité chez les participants une véritable prise de conscience des effets néfastes de cette forme de délinquance économique. Ils sont désormais mieux outillés par rapport aux techniques et méthodes contribuant à la répression du blanchiment de capitaux.

A l'issue de cette session, le formateur a particulièrement insisté sur l'importance et la nécessité de se consacrer davantage à leur domaine de compétence et de lutter sans relâche contre les infractions économiques néfastes pour l'économie de tout Etat.

De leur côté, les participants ont manifesté un grand intérêt durant cette formation, par rapport au sujet développé et ont remercié unanimement la MONUSCO de leur avoir permis d'acquérir les connaissances et techniques d'investigation indispensables à l'élucidation d'une enquête relative au blanchiment des capitaux.

Congo-Kinshasa

Inquiétude à Béni avant la présidentielle de dimanche

Une nouvelle attaque repoussée contre un bâtiment de la Céni provoque l'inquiétude avant la… Plus »

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.