Burkina Faso: Résultat Obligations du Trésor - Un taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions de 47,85%

L'émission d'obligations assimilables du trésor par adjudication de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique du Burkina Faso portant sur un montant de 30 milliards et sur une durée de trois ans a enregistré un taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions de 47,85 %, a annoncé l'agence régionale ouest africaine de planification de la dette UMOA Titres dans un communiqué.

Selon le compte rendu d'adjudications d'obligations du trésor parcouru par le journal de l'économie sénégalaise(LEJECOS), le trésor burkinabé a enregistré dans ses livres la somme de 13 689,250 millions de FCFA dont 0 en Offre Non compétitives(ONC). Vingt-cinq soumissions ont été réalisé pour un montant global de 14 354,250 millions de FCFA.

Le prix marginal et le prix moyen pondéré d'une obligation s'élèvent respectivement à 960,00 FCFA et 9 648,3492 FCFA. Le taux d'absorption est de 95,37%.

Pour rappel, cette opération s'inscrit dans le cadre de l'exécution du programme d'émissions de titres publics du Burkina en conformité avec la stratégie à moyen et long terme de gestion de la dette.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.