14 Novembre 2018

Afrique: Tolérance - Un moteur de développement pour les sociétés humaines

La directrice générale de l'Unesco, Audrey Azoulay, a rappelé, en prélude à son message lu à l'occasion de la Journée internationale de la tolérance, le 16 novembre, que la diversité culturelle est indissociable aux sociétés humaines.

La tolérance est une force, un moteur de développement, a indiqué Audrey Azoulay, avant d'ajouter qu'elle est une richesse dont tous peuvent retirer un bénéfice, pourvu que chacun apprenne à se connaître, s'apercevoir que chaque culture recèle d'universel et adopte une attitude de tolérance vis-à-vis de ce qui apparaît de prime abord comme autre et différent.

Elle ne doit pas être comprise comme la disposition à tolérer mais comme l'aptitude à respecter, apprécier ainsi que connaître l'égalité de droits dont chaque individu est bénéficiaire en qualité d'être humain. « C'est le sens de la définition donnée dans la Déclaration de principes sur la tolérance adoptée par l'Unesco en 1995. La tolérance est le respect, l'acceptation et l'appréciation de la richesse et de la diversité des cultures de notre monde, de nos formes d'expression et de nos manières d'exprimer notre qualité d'êtres humains », a déclaré Audrey Azoulay.

La directrice générale de l'Unesco a, par ailleurs, insisté que la tolérance est à la fois vertu morale et principe politique, un solide rempart contre le racisme et toutes les discriminations. C'est également un vecteur de paix qui doit être cultivé et renforcé. Elle a, en outre, rappelé que c'est dans cet esprit qu'a été instauré le prix Unesco-Madanjeet Singh pour la promotion de la tolérance et de la non-violence.

Cette année, les lauréats de l'édition sont la cinéaste canadienne Manon Barbeau qui a développé des ateliers audiovisuels mobiles pour sensibiliser à la diversité des cultures et des langues autochtones et l'ONG kényane The coexiste initiative, engagée dans la défense des droits des femmes et la lutte contre les stéréotypes de genre.

Afrique

Prix Nobel de la paix - Nadia Murad et Denis Mukwege font passer leur message

A Oslo en Norvège, le gynécologue congolais, le docteur Denis Mukwege et l'activiste kurde Nadia Murad ont… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.