15 Novembre 2018

Madagascar: Tsiroanomandidy - Deux décès suspects de peste

La période pesteuse suit son cours. Des cas suspects de décès ont été notifiés dans le district de Tsiroanomandidy. Un des cas serait plus ou moins sûr selon le ministère de la Santé publique.

Une femme d'un certain âge a succombé de la peste dans le district de Tsiroanomandidy. Ayant présenté une forte fièvre, la dame aurait pris des médicaments pour faire baisser sa température. N'ayant pas réussi à recouvrer la santé, et ayant présenté des ganglions, elle et sa famille ont décidé d'aller chez un tradipraticien à bord d'un taxi-brousse. Une fois sur place, le tradipraticien aurait effectué des massages sur les ganglions qui auraient aggravé la situation. Paniquées, elle et sa famille auraient décidé d'aller auprès du centre hospitalier de référence du district (CHRD) de Tsiroanomandidy. Arrivée sur les lieux vers 19h, la femme aurait succombé à la maladie vers minuit. C'est le résumé de l'un des cas de décès notifié dans le district de Tsiroanomandidy, expliqué par le Directeur de la Promotion de la Santé, Manitra, lors d'un entretien téléphonique effectué hier. L'autre cas correspondrait à un jeune homme. Par ailleurs, « le ministère de la Santé publique devrait attendre la confirmation de l'Institut Pasteur de Madagascar avant de confirmer ou infirmer les cas », a noté Dr Manitra. Avant d'ajouter : « Nous avons effectué les tests de diagnostic rapide et les résultats ont démontré une forte chance pour que celui-ci (ndlr : le cas) soit avéré».

Partenariat. L'entretien téléphonique a également été l'occasion pour le Directeur de la Promotion de la Santé de soulever un point important dans la lutte contre la peste. « J'interpelle tous les acteurs, notamment les transporteurs, à prendre pour norme et automatisme la tenue des manifolds. Cela devrait couler de source pour les zones et régions pesteuses ». Comme pour le cas de la femme de Tsiroanomandidy, les transporteurs n'auraient pas pris la peine de dresser un manifold recueillant les personnes qui ont emprunté le taxi-brousse. « Une situation qui aurait pu provoquer une catastrophe si le cas de la dame avait dépassé le stade bubonique », a fait remarquer le Dr Manitra. Ce dernier de renchérir : « Les manifolds devraient être tenus par les transporteurs pour permettre de connaître et de tracer les passagers des taxi-brousses. Surtout pour les régions où la peste est toujours observée ». Par ailleurs, aucun autre cas suspect n'a été observé dans ledit district jusqu'à présent. Pour Dr Manitra, la collaboration des transporteurs dans la tenue des manifolds est plus que nécessaire. Surtout pour la prise en charge des personnes de contact afin de contenir la peste. Une interpellation qui est des plus compréhensibles, étant donné que l'épidémie de l'année dernière a pu se propager via un taxi-brousse. Pour l'heure, la peste est plus ou moins maintenue.

Madagascar

Beach-soccer - Championnat d'Afrique - Les Barea touchent le fond !

Battus une nouvelle fois par le Maroc sur le score éloquent de 6 buts à 4, les « Barea » ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.