15 Novembre 2018

Angola: Fermeture de plus de 250 maisons de vente de diamants

Malanje — 279 maisons de vente et d'achat de diamants et 122 coopératives dans sept provinces ont été fermées, 52 jours après le début de l'opération « Transparência » (Transparence en français), a annoncé mercredi à Malanje son porte-parole, António Bernardo.

L'opération vise essentiellement à lutter contre l'immigration illégale et l'extraction illicite de diamants ainsi que freiner les agressions sur l'environnement qui provoquent ce phénomène.

Dans la province de Malanje, 26 maisons d'achat et de vente de diamants ont été fermées, 191 à Lunda norte, 18 à Lunda Sul, quatre à Uíge, 39 à Bié et une à Kwanza Sul.

Selon cet officier supérieur de la police angolaise, la plupart des coopératives ne déclareraient pas leurs ventes à l'entreprise SODIAM.

Ont été également saisies 102 chargeuses-pelleteuses et autres.

La police angolaise a aussi saisi 23 millions 217 mille 516 kwanzas, Un million 39 mille 856 dollars américains, 335 euros, 944.520 rands, plus de 12 mille carats de diamants et 4.910 pierres précieuses à évaluer.

"Les biens appréhendés lors de l'opération auront un traitement judiciaire et administratif », a dit le porte-parole.

Dans le cadre de la même opération, plus de 400 mille étrangers illégaux résidant fondamentalement dans des zones diamantifères ont abandonné volontairement le pays.

Les autres 14.636 ont été rapatriés administrativement et judiciairement vers les pays d'origine.

Angola

Célébration du 31e anniversaire de la bataille de Cuito Cuanavale

La célèbre « Bataille de Cuito Cuanavale », l'une des confrontations militaires les plus… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.