15 Novembre 2018

Cameroun: Synergies africaines - 16 ans de lutte

L'Ong panafricaine créée sous l'impulsion de Mme Chantal Biya, première dame du Cameroun, entend poursuivre le combat contre le sida et la souffrance humaine en Afrique.

Sur le champ de la lutte contre le sida et les souffrances depuis sa création le 15 novembre 2002 sous l'impulsion de Mme Chantal Biya, première dame du Cameroun, ambassadrice spéciale de l'Onusida, Synergies africaines, association à but non lucratif regroupant des premières dames d'Afrique, compte bien y rester.

Alors que l'Ong panafricaine célèbre ce 15 novembre son 16e anniversaire, l'équipe de l'épouse du président de la République affirme qu'il n'est pas temps de baisser les bras, en matière de lutte contre le sida en particulier et des souffrances en général.

L'institution offre des médicaments et des produits de première nécessité à ceux qui sont dans le besoin : orphelinats, structures d'encadrement d'enfants en détresse, associations de personnes vulnérables. Son programme sur le bon usage du médicament bat son plein dans plusieurs pays d'Afrique depuis 2006. Synergies africaines mène aussi un plaidoyer national et international sur la promotion de l'éducation de la jeune fille et l'élimination de la transmission du VIH de la mère à l'enfant.

Ce 15 novembre 2018, c'est l'occasion, d'après Jean Stéphane Biatcha, Secrétaire exécutif de synergies africaines, de célébrer la mobilisation tous azimuts et plaider pour une accélération des efforts, dans la perspective de l'éradication du sida. Il reconnaît que l'horizon est certes lointain, mais que de bons points ont été engrangés.

« Vacances sans sida », l'une de ses activités phares a permis depuis 2003, de déployer plus de 9000 pairs éducateurs à travers le pays, de sensibiliser plus de 11 millions de jeunes, de distribuer des millions de préservatifs masculins et féminins, affiches, pins, dépliants, entre autres, aux associations et établissements scolaires.

L'association a aussi réalisé plus de 300 000 tests de dépistage du VIH. A côté de cette campagne organisée pendant la période des grandes vacances, Synergies africaines a ajouté une autre corde à son arc : « Mon pari pour 2030 », une opération de sensibilisation des leaders socioprofessionnels. Le secrétaire exécutif déclarait à ce sujet que : « Nous ne pouvons pas nous permettre de nous Arrêter avant la ligne d'arrivée.» Pour Jean Stéphane Biatcha, il est question de continuer les actions menées.

« Nous n'avons pas encore touché tous les jeunes. Et comme il y a toujours de nouvelles infections, le travail doit continuer en trouvant d'autres formules», fait-il savoir. Synergies africaines contre le sida et les souffrances a sans aucun doute participé à la baisse de la prévalence du sida au Cameroun.

Et en ce jour anniversaire, Jean Stéphane Biatcha conclut : « Célébrons ensemble 16 années d'actions concrètes, fiers des avancées enregistrées, humbles devant la nature et l'importance du défi à relever. Mais surtout déterminés à contribuer à l'émergence d'une génération sans sida, volonté de Mme Chantal Biya ».

Cameroun

Journée mondiale de lutte contre le SIDA - Le représentant de l'Oms pour le respect du traitement

Pour le Dr. Phanuel Habimana, représentant a.i de l'Organisation mondiale de la santé (Oms ) Cameroun… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.