15 Novembre 2018

Afrique: CAN 2019 - Pas question de chanceler

« On n'ira pas en Guinée, les pieds chancelants » déclaraient il y a quelques jours le sélectionneur de la Côte d'Ivoire avant le déplacement ultra-important à Conakry. Lorsque leurs équipes monteront sur le terrain, tous les sélectionneurs des pays encore en course pour la qualification à la CAN Total, Cameroun 2019, auront tenu le même langage.

A quelques jours, à quelques heures, à quelques minutes d'un match aussi important que ceux qui vont retenir l'attention des publics, des journalistes, des observateurs, on sent pourtant monter la tension. Le mot d'ordre est le même partout : pas de droit à l'échec même si, pour certains, il ne serait pas fatal, la dernière journée, au mois de mars, pouvant leur permettre d'accrocher leur visa.

Pour l'heure on connaît quatre qualifiés sûrs, le Sénégal et Madagascar, grande première pour les joueurs de la Grande Ile (groupe A), la Tunisie et l'Egypte (groupe J), en plus du Cameroun, pays organisateur. D'autres équipes rejoindront les cinq premières citées mais les groupes ont montré, jusqu'à présent une grande homogénéité. Il y a même des groupes où les quatre sélections sont toujours en course. Sont néanmoins très bien parties l'Ouganda qui accueille le Cap Vert et qui possède cinq points d'avance sur la Tanzanie. Un point sera suffisant pour les Cranes. Si le Zimbabwe parvient à aller gagner à Monrovia, il prendra lui aussi le wagon des vainqueurs. Parmi les prétendants il en est un qu'on sent tout tout proche du Graal. Il s'agit de la Mauritanie. Les Mourabitounes doivent battre les Zèbres du Botswana. A priori la tâche, chez eux, est largement à leur portée, leur adversaire n'ayant, à ce jour, engrangé qu'un seul point en quatre matches après s'être notamment incliné deux fois à l'extérieur. Jamais deux sans trois ? Peut-être...

La course à la qualif' en cette cinquième journée sera aussi marqué par des chocs Top-niveau. Sans ordre de préférence, il faut citer Maroc - Cameroun, grand choc de Lions, ceux de l'Atlas contre les Indomptables, à Casablanca, Nigeria - Afrique du Sud dont le vaincu verra revenir à ses trousses la Libye qui, en toute logique, devrait mettre dans sa poche les Seychelles, le duel des deux riverains du fleuve Zaïre, sacré derby qui permettra peut-être aux Warriors zimbabwéens de se croiser les mains et les pieds, bien sûr, lors de la dernière journée. Dans le groupe H, il y a le gros derby de l'Afrique de l'Ouest entre la Guinée et la Côte d'Ivoire. Les Eléphants sont restés ces derniers mois dans leur réserve. Il leur faut donner un petit coup d'accélérateur à Conakry pour ranimer la flamme et redonner confiance à leurs supporteurs actuellement sur leur faim.

Au total il n'y aura que 23 matches sur les 24 initialement programmés. Kenya - Sierra Leone a été annulé. La Sierra Leone est actuellement sous le coup d'une suspension infligée par la FIFA et est écartée de toutes les compétitions auxquelles elle devait participer. Déjà elle n'avait pas joué ses deux confrontations le mois dernier contre le Ghana. Pour le moment et, à titre provisoire, le Kenya est en tête avec 7 points pour 4 matches devant l'Ethiopie, 4 points pour 4 matches ; le Ghana est 3e à égalité avec la Sierra Leone, avec 3 points pour 2 matches. Une décision concernant ce groupe sera prise par le prochain Comité Exécutif à la fin du mois à Accra, Ghana.

Si les pieds ne chancelleront pas vendredi, samedi et dimanche, certaines réputations pourraient, en revanche chanceler.

Afrique

Ligue des Champions - Le Stade Malien en quête de revanche

Le Stade Malien joue ce samedi à Bamako l'Asec Mimosas en 16e de finale aller de la Ligue des Champions Total.… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.