15 Novembre 2018

Algérie: Succès des premiers tests des projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1

- Les premiers tests des projets e-éducation et e-santé via le satellite algérien de télécommunications Alcomsat-1, qui ont eu lieu jeudi dans deux sites pilotes de la wilaya d'Adrar, ont été réalisés avec "succès", a assuré le Pdg d'Algérie Télécom Satellite (ATS).

Les tests interconnectant des établissements scolaires ainsi que des établissements hospitaliers entre eux, "ont été réalisés avec succès", à affirmé le Pdg d'ATS, Mohamed Abdelouahed à l'APS.

Ces tests, réalisés en présence de la ministre du secteur, Houda-Imane Faraoun et de la ministre de l'éducation nationale, Nouria Benghabrit, ainsi que de représentants du corps diplomatique agréé en Algérie, ont eu lieu dans deux sites pilotes en l'occurrence l'école Othmane Ibn Afane et l'établissement public hospitalier 120 lits d'Adrar.

Ces deux sites ont, tous deux, pu être interconnectés avec des établissements similaires du nord du pays, et ce par la fourniture de services d'interconnexion à large bande VSAT pour des applications de télécommunications.

La solution satellitaire VSAT (Very Small Aperture Terminal) permet une interconnexion à haut débit entre plusieurs sites localisés en zones isolées (sites ruraux, montagne, désert, engin mobile terrestre, aéronautique, etc) ou en zones démunies d'infrastructures de télécommunications au sol (zones non équipées, zones sinistrées, ...).

Le projet pilote d'interconnexion via un réseau local, vise à relier, pour ce qui est du e-éducation, tous les établissements de l'éducation avec l'administration centrale, les élèves et leurs parents, de même que pour l'e-santé qui permet de relier l'ensemble des acteurs de la santé à travers tout le territoire national, "avec la garantie de liaisons satellitaires de haute disponibilité et des applications de qualité au profit de l'ensemble des utilisateurs", a-t-on indiqué auprès d'ATS.

Le Pdg d'ATS a indiqué avoir conçu "un programme spécial dédié au volet le plus important dans la politique publique nationale, initié par le Président de la République, soit la santé et l'éducation".

Un plan d'actions a donc été mis en œuvre en vue d'aboutir à un "usage massif" des technologies de l'information et de la communication (TIC) par les enseignants, les élèves et leurs parents et de la même manière pour l'ensemble des acteurs du secteur de la santé.

Doter toutes les écoles et les hôpitaux d'un réseau intranet

Algérie Télécom Satellite, consciente du défi majeur qu'implique la réalisation de ce programme, s'attèle "à faire de l'engagement de la ministre du secteur de doter toutes les écoles et les hôpitaux d'un réseau intranet au niveau national une réalité", indique la même source.

Le Pdg d'ATS a fait savoir que 27.000 établissements scolaires et 3.700 établissements hospitaliers bénéficieront à partir d'aujourd'hui de ce programme satellitaire.

Pour rappel, Mme Faraoun s'est engagée, en juin dernier, à procéder à la connexion, via Alcomsat-1, de quelque 36.000 établissements scolaires et centres sanitaires à travers plusieurs communes du pays, le but étant de concrétiser l'éducation et la santé numériques à moindre coût et de bénéficier des services d'intranet.

Le projet e-éducation permettra de "faciliter" la communication entre les établissements scolaires et les parents d'élèves, ainsi qu'entre les enseignants et les élèves, dans le but d'obtenir un système éducatif "évolutif et homogène" entre les régions, par l'accès à un contenu multimédia interactif, "fondement incontournable pour faciliter l'apprentissage des élèves notamment dans les régions éloignées".

ATS entend également promouvoir l'utilisation des TIC dans le secteur de la santé, notamment dans les régions les plus reculées. Cette action permet notamment aux patients où qu'ils se trouvent sur le territoire national de bénéficier d'un suivi à tous les niveaux de la chaîne de soins et d'améliorer la prise en charge de ces derniers en réduisant les distances.

Le projet e-santé permet ainsi un "meilleur" accès aux soins grâce à de nouvelles applications telles que la visioconférence et la digitalisation des données qui vise à optimiser le partage entre les professionnels de la santé pour une meilleure prise de décision.

ATS envisage à cet égard un certain nombre de perspectives afin de faire face aux nombreux défis parmi lesquels l'impératif de "construire un réseau sécurisé, doté d'une plateforme de stockage, de traitement et d'échange de données puissantes, renforcé avec des liaisons fiables".

L'opérateur satellitaire se dit prêt "à accompagner les secteurs de l'éducation et de la santé pour la mise en place de systèmes solides et performants et mener ainsi à terme la poursuite d'une dynamique qui tend à favoriser le développement économique et social du pays".

Filiale du Groupe Télécom Algérie et principal fournisseur de solutions VSAT dans le pays, ATS dispose, actuellement, de plus de 4.000 stations VSAT déployées notamment sur le territoire national.

Algérie

Négociations sur la ZLECAF - Aboutissement à de "bons résultats"

- Les négociations autour de la création de la Zone de libre-échange continentale africaine… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.