15 Novembre 2018

Afrique du Nord: Conférence sur la Libye - Ferme engagement pour la souveraineté et l'intégrité territoriale du pays

Les participants à la rencontre tenue à Palerme, en Italie, dont les travaux ont pris fin le 13 novembre, se sont félicités de la réunion en tant que plate-forme utile pour montrer l'unité de la communauté internationale dans son soutien au processus de stabilisation mené par le pays, ont-ils soutenu.

Dans leur déclaration finale, les participants ont appelé la communauté internationale à soutenir le processus de stabilisation dans le pays avec une direction libyenne, mettant en avant leur ferme engagement pour sa souveraineté et son intégrité territoriale. «La situation politique et sécuritaire actuelle est "conjoncturelle" et il n'y a pas de solution militaire en Libye », ont-ils soutenu.

À cette occasion, les participants ont réitéré « leur approbation et total soutien au plan d'action de l'Organisation des Nations unies (ONU) pour la Libye et aux efforts de l'envoyé personnel du secrétaire général onusien, Ghassan Salamé », se félicitant du briefing qu'il avait présenté au Conseil de sécurité, le 8 novembre, dans lequel il avait appelé à « la tenue d'une rencontre nationale inclusive dirigée par la Libye durant les premières semaines de 2019 ».

À cet effet, ils ont mis l'accent sur l'importance « de rouvrir les portes d'inscription sur les listes électorales », réitérant « leur détermination à suivre de près les résultats de la conférence de Palerme et à évaluer l'application des engagements pris ».

Par ailleurs, les participants ont salué l'engagement des délégations libyennes à « encourager la chambre des représentants pour la promulgation d'une loi à l'effet d'accomplir le processus constitutionnel en tant qu'acquis principal pour la souveraineté de la nation libyenne et à s'acquitter de leurs responsabilités en vue de tenir des élections crédibles ».

En ce qui concerne le règlement de la crise libyenne, l'émissaire des Nations unies pour la Libye, Ghassan Salamé, s'est dit « rassuré » sur l'engagement des Libyens et notamment sur leur soutien à la « conférence nationale » qu'il entend convoquer pour le printemps prochain.

L'organisation de cette conférence nationale a été « rendue plus facile aujourd'hui grâce au soutien unanime des différentes parties libyennes » et à « l'engagement clair des Libyens à y participer », a affirmé Ghassan Salamé à l'occasion d'une conférence de presse, avec le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte, en marge de la conférence de Palerme sur la Libye.

Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a estimé pour sa part que le processus de stabilisation de la Libye est une affaire des Libyens.

« Le soutien de la communauté internationale peut accélérer le processus de stabilisation, qui doit être totalement laissé aux Libyens. Votre destin est entre vos mains », a-t-il lancé aux Libyens lors de cette conférence de presse.

Par ailleurs, les participants ont exhorté les représentants libyens à soutenir le principe d'inclusion, y compris la représentation des femmes lors de la conférence nationale.

Rappelant que la sécurité est une exigence primordiale pour la réalisation d'une stabilité politique et économique durable, les conférenciers ont affirmé leur soutien aux efforts contre le terrorisme et rappelé les sacrifices consentis par toutes les parties libyennes dans cette lutte.

Libye

Algérie-Corée du Sud - Convergence de vues sur les dossiers du Mali, Libye et du Sahara Occidental

- Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah a passé en revue lundi à Alger avec le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.