15 Novembre 2018

Burkina Faso: Union parlementaire africaine - Les grands chantiers du nouveau président Alassane B. Sakandé

A la 41e conférence des présidents de Parlements de l'Union parlementaire africaine (UPA) tenue à Abuja au Nigeria du 5 au 10 novembre 2018, le président de l'Assemblée nationale burkinabè, Alassane Bala Sakandé, a été désigné par ses pairs pour présider aux destinées de cette organisation.

Au cours de la conférence de presse animée le mercredi 14 novembre 2018, le tout nouveau chef de l'UPA a dévoilé les contours des réformes qu'il compte entreprendre au cours de son mandat.

L'Assemblée nationale burkinabè vient de grandir en notoriété. Elle a été unanimement plébiscitée par les Assemblées nationales sœurs, membres de l'Union parlementaire africaine (UPA), le vendredi 10 novembre dernier au Nigeria pour présider aux destinées de l'organisation.

Ainsi, c'est le chef du Parlement burkinabè, Alassane Bala Sakandé, qui a été porté à la tête de l'Union. Il succède pour un mandat d'une année au Bissau-Guinéen Cipriano Cassama.

L'UPA, selon son tout nouveau président, est un cadre privilégié du dialogue parlementaire, de promotion de la paix, de la démocratie, de la bonne gouvernance, du développement durable et du progrès social sur notre continent.

Après avoir salué non seulement le travail des députés burkinabè avec lesquels il a fait le déplacement à Abuja (opposition et majorité), mais aussi celui des élus des 40 autres pays membres, le tout nouveau président de l'UPA a tenu à relever la signification de sa désignation à la tête de cette institution : « Le choix du Burkina Faso est un témoignage de la place que le pays occupe et des égards dont il bénéficie au sein de l'UPA.

Notre pays a toujours assuré une participation active aux travaux de l'UPA, tout comme au sein des autres organisations parlementaires depuis qu'il a renoué avec la démocratie ».

Entouré de nombreux députés et en présence de plusieurs de ses collaborateurs, ABS, comme on l'appelle, a déroulé les grands axes des réformes qu'il entend apporter à cette institution créée depuis 1976 à Abidjan.

Il s'agit, entre autres, de la relecture des textes pour tenir compte des enjeux actuels (présidence régionale tournante par exemple, prise en compte des jeunes et des femmes), du renforcement de la capacité opérationnelle du secrétariat général (développement institutionnel, développement du partenariat et mobilisation des ressources) et de l'élaboration ainsi que de l'adoption d'un plan stratégique qui engage l'Union sur plusieurs années nonobstant l'annualité de la présidence.

« Aussi, je m'engage à faire davantage de l'UPA une institution de proximité. C'est aussi le meilleur moyen de faire de notre organisation le syndicat de nos peuples et non le syndicat de parlementaires coupés des masses laborieuses », a-t-il martelé.

Pour ce qui est des retombées de son élection pour le Burkina Faso, Alassane Bala Sakandé a indiqué qu'elle permettra au Parlement burkinabè, bénéficiant déjà d'une bonne réputation, de renforcer la crédibilité de notre nation à l'échelle internationale.

Pendant une année, a-t-il poursuivi, le Pays des hommes intègres sera le porte-parole de l'UPA dans les instances mondiales telles l'Assemblée générale des Nations unies, l'Union parlementaire, l'Union africaine et bien d'autres organisations internationales.

Revenant sur les conclusions des travaux de cette 41e conférence, le nouveau patron de l'UPA a évoqué l'adoption de plusieurs résolutions contribuant au renforcement du rayonnement de l'institution.

C'est le cas de celles relatives au rôle du Parlement dans la lutte contre le terrorisme et les bandes armées et les crimes organisés en Afrique, à la promotion sur les investissements privés en tant que facteur économique majeur en Afrique et à la promotion de la scolarisation des filles en tant que facteur de lutte contre le mariage des enfants.

Le président de l'Assemblée nationale a aussi annoncé son séjour, dans les jours à venir, à Abidjan, siège de l'UPA, pour les procédures de passation de charge.

Burkina Faso

UPC/Sahel - Le vice-président Diemdioda Dicko fait la revue des troupes

La première étape de la tournée a conduit la délégation à Dori dans la… Plus »

Copyright © 2018 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.