15 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Au moins 7 casques bleus et plusieurs éléments des FARDC tués au cours des opérations contre les ADF

Photo: monusco
PicasaPatrouille mixte des casques bleus de la Monusco et des Forces armées de la RDC dans la province du Nord-Kivu.

Le bilan provisoire des opérations conjointes entre l'armée congolaise et la Force de la Monusco contre les rebelles ADF, fait état de « six Casques bleus malawites et un Casque bleu tanzanien tués et dix autres blessés. Plusieurs soldats des FARDC auraient également été tués ou blessés au cours des opérations », a-t-on appris, jeudi 15 novembre, dans un communiqué la Monusco.

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en Rd Congo (Monusco) ont planifié conjointement et lancé une série d'offensives contre les Forces démocratiques alliées (ADF), le 13 novembre 2018.

Ces opérations s'inscrivent dans le cadre d'une réponse aux tueries et autres attaques répétées contre la population civile de la région de Beni. L'objectif étant, selon la Monusco, d'« interrompre les activités de ce groupe armé qui sème la terreur et la désolation dans cette région. Dans le cadre de ces opérations militaires d'envergure, les FARDC et la Monusco ont localisé et attaqué des positions clés des ADF. Certaines d'entre elles, précise le communiqué, ont pu être reprises et plusieurs éléments des ADF capturés.

Des pertes dans les rangs des FARDC et de la MONUSCO

« Au cours de ces opérations, les FARDC et la MONUSCO se sont heurtées à une forte résistance de la part des ADF, ce qui a entraîné des pertes dans les rangs des FARDC et de la MONUSCO », a affirmé le communiqué de la Mission onusienne. Avant d'indiquer que, les rapports initiaux indiquent que « six Casques bleus malawites et un Casque bleu tanzanien ont été tués et dix autres blessés. Plusieurs soldats des FARDC auraient également été tués ou blessés au cours des opérations ».

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l'Onu en RDC, Leila Zerrougui, a présenté ses sincères condoléances aux familles des Casques bleus et des FARDC qui ont perdu la vie ainsi qu'aux Gouvernements de la RDC, du Malawi et de Tanzanie.

« Je salue le sens du service et du sacrifice dont ont fait preuve nos soldats de la paix dans l'intérêt du peuple congolais. Nous sommes déterminés à conserver l'initiative contre les ADF et les autres forces négatives présentes dans la région », a-t-elle déclaré. Avant d'ajouter que « les meurtres brutaux qui sont perpétrés par les ADF contre les civils doivent cesser. La MONUSCO et les FARDC travaillent ensemble afin de mettre un terme aux atrocités commises par ce groupe ».

Les opérations conjointes entre les FARDC et la MONUSCO se poursuivent afin de rétablir la paix et la stabilité dans la région de Beni et assurer que la population civile du Nord-Kivu puisse jouir d'un futur à l'abri de la peur.

En savoir plus

Le chef de l'ONU condamne le meurtre de sept Casques bleus de la MONUSCO

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné jeudi… Plus »

Copyright © 2018 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.