16 Novembre 2018

Afrique: Brexit et questions migratoires au menu du sommet UE/Afrique du Sud

Photo: @PresidencyZA/Twitter
Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa

Le septième sommet UE/Afrique du Sud s'est tenu ce jeudi 15 novembre à Bruxelles, en présence du président sud-africain Cyril Ramaphosa. Les deux parties ont évoqué les conséquences du Brexit sur les échanges commerciaux, mais aussi les problèmes de migration et le changement climatique.

L'Union européenne est le principal partenaire de l'Afrique du Sud en matière d'aide au développement et d'investissements. Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, l'a rappelé ce jeudi 15 novembre : « En effet, nous avons un ami et un allié avec l'UE. Un ami et un allié, prêt à nous soutenir dans nos efforts pour continuer à transformer notre pays. »

Parmi les sujets abordés en matière de coopération, la politique migratoire. L'Afrique du Sud tout comme l'UE sont des territoires où viennent les migrants. Le président de la Commission européenne a appelé le pays à ne pas rejeter le pacte migratoire des Nations unies, contrairement à ce que de nombreux pays européens comptent faire.

La prochaine conférence sur le changement climatique était également au coeur des discussions. « Nous étions l'un des pays leaders qui ont permis d'aboutir à l'adoption de l'accord de Paris sur le climat. Et nous sommes toujours d'ardents défenseurs de cet accord », a rappelé le président sud-africain.

Les deux parties ont promis de se revoir rapidement pour renforcer leurs liens et la coopération économique.

En savoir plus

Devant le Parlement européen, le président sud-africain rend hommage à Mandela

VIIe sommet UE-Afrique du Sud ce jeudi à Bruxelles pour renforcer la coopération entre les deux parties.… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.