Burkina Faso: Échangeur du Nord - Le président du Faso ouvre l'infrastructure à la circulation

Photo: fasozine
l’échangeur du Nord.
15 Novembre 2018

« Aujourd'hui nous devons nous réjouir d'avoir construit cet échangeur qui permet d'assurer la fluidité de la circulation dans la capitale.

Cette infrastructure est un enjeu majeur et fait la fierté du Burkina Faso », a indiqué le chef de l'Etat à l'issue de la visite de l'échangeur. Il a soutenu que le gouvernement va continuité dans cette lancée, en vue de désengorger la plupart des grandes voies d'accès à la capitale.

Les travaux de bitumage et d'amélioration des conditions de transport vont aussi continuer dans d'autres villes comme Bobo-Dioulasso, a ajouté le président du Faso. Il a salué la collaboration et la compréhension des habitants des quartiers riverains qui ont subi les désagréments pendant les trois ans de travaux de construction de l'échangeur du Nord.

Quatrième échangeur de la capitale après ceux de Ouaga 2000, de l'Est et de l'Ouest, l'infrastructure est composée au total de 14 ponts, cinq passerelles, 22 km de voiries, et 11,3 km de caniveaux.

Selon le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, l'échangeur du Nord, dont les travaux ont duré 35 mois, s'inscrit dans la vision du président du Faso de doter la capitale Ouagadougou et les autres villes du pays d'infrastructures routières de qualité pour assurer un développement économique harmonieux.

Il a par la même occasion annoncé le lancement prochain des travaux de construction d'un pont sur barrage numéro 2 à Ouagadougou dans la même dynamique de facilitation du transport dans la capitale, ainsi que la construction et la réhabilitation de grandes routes pour désenclaver plusieurs localités du pays.

Le représentant de la population, le Naaba Kiba de Tampouy a salué la réalisation de cet ouvrage qui va contribuer à faciliter le trafic routier dans les arrondissements 2, 3 et 4 de Ouagadougou.

Pour le maire de la capitale, Armand Pierre Béouindé, la réalisation de cet échangeur était une nécessité à cet endroit de la ville qui est un carrefour entre deux routes nationales (RN2 et RN22), une voie ferrée, deux barrages et plusieurs routes secondaires. L'infrastructure, réalisée par l'entreprise SOGEA SATOM, est le plus grand échangeur du Burkina Faso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.