15 Novembre 2018

Burkina Faso/Angola: Eiminatoires CAN 2019 - Match couperet des Etalons dimanche à Luanda

En match comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2019, les Etalons du Burkina affrontent, le dimanche 18 novembre 2018, à Luanda, les Palencas Negras d'Angola. Ce match s'annonce crucial pour les deux pays qui bataillent avec la Mauritanie dans le groupe I pour arracher les deux places qualificatives.

Le Burkina Faso joue gros à Luanda le dimanche 18 novembre, face à l'Angola, en match comptant pour la 5e et avant dernière journée des éliminatoires de la CAN, Cameroun 2019.

Deuxième du groupe I avec seulement un point de plus que les Palencas Negras (3e ) et à deux points du leader (la Mauritanie), les Etalons n'ont pas droit à l'erreur dans la capitale angolaise.

Pour éviter que les Burkinabè ne sortent les calculettes lors de la dernière journée, ils devront battre l'Angola sur sa pelouse. Dans ce cas, le Burkina Faso sera d'office qualifié pour la CAN au pays de Paul Biya. Autres résultats, surtout une défaite, mettront les Etalons en mauvaise posture pour la suite des éliminatoires.

Pour ce faire, le sélectionneur national Paulo Duarte a convoqué un commando de 24 joueurs pour l'expédition de Luanda. La liste est en fait un remake des 3e et 4e journées, exceptées les absences de Banou Diawara, de Bassirou Compaoré pour blessures, l'éviction de Bryan Dabo et le retour de Adama Guira.

Cependant, le sélectionneur des Etalons devra composer avec un forfait de dernières minutes. Il s'agit du défenseur de l'ASEC d'Abidjan, Souleymane Kouanda qui s'est blessé avec son club en championnat. Paulo Duarte a aussi créé la surprise en appelant l'ex-attaquant de Nante, Préjuce Nakoulma sans club depuis qu'il a résilié son contrat avec les Canaries en début de saison.

Il est vrai qu'avec les blessés de longue date, Aristide Bancé et Hassane Bandé de l'Ajax d'Amsterdam, cumulés aux absences citées plus haut (Banou et Bassirou), la composition de l'attaque des Etalons constitue un casse-tête pour le sélectionneur.

Il est également vrai que les espoirs Hamed Touré (ASEC d'Abidjan) et Cheick Djibril Ouattara (ASFB) sont encore tendre pour la haute compétition. Mais est-ce qu'un joueur sans club depuis des mois doit-il être convoqué pour un match aussi crucial que celui de Luanda ? Quel est l'état physique actuel et mental de Préjuce Nakoulma ?

Telles sont quelques questions légitimes que nous sommes en droit de nous poser sur la convocation de ce joueur. Néanmoins, Paulo Duarté a dit avoir confiance en lui tout en assurant que l'ancien Canarie ferra le boulot à Luanda.

« Il n'est pas normal pour un entraineur de convoquer un joueur qui n'a pas de club. C'est la première fois que je le fais. Mais je sais que Préjuce est prêt parce qu'on se parle beaucoup et je sais aussi le travail qu'il fait en France.

Ça fait une semaine qu'il est avec nous et il fait un travail spécifique avec le préparateur physique. Je suis sûr qu'il est prêt pour les 20 ou 30 minutes de jeu », a expliqué le technicien portugais.

En attendant l'explication de dimanche, Charles Kaboré et ses coéquipiers qui sont au vert depuis le 12 novembre au Portugal, ont rallié ce jeudi 15 novembre Luanda pour poursuivre leur préparation.

Tous assurent qu'ils vont à Luanda pour se qualifier. L'on le saura à l'issue de la rencontre Palencas Negras#Etalons qui débute à 16h heures locales, 15H00 GMT.

Burkina Faso

Assassinat de Norbert Zongo - Vingt ans après, on marche toujours contre l'impunité

A l'appel de la CCVC et du CODMPP, les Ouagalais de toutes les couches socioprofessionnelles ont… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.