16 Novembre 2018

Ile Maurice: «Parlman koulé» - La délocalisation de l'Hémicycle évoquée

Un Parlement flambant neuf et par extension la délocalisation de l'actuel reviennent sur le tapis. Après l'ajournement prématuré des travaux de l'Assemblée nationale mardi, en raison des infiltrations d'eau à travers le toit, la question d'un nouveau bâtiment à la hauteur des parlements européens, entre autres, refait surface.

«Il y a eu des projets de faire un autre Parlement dans le passé mais tous ont échoué. Les gouvernements successifs ont eu l'occasion de prendre la décision», fait-on valoir du côté de l'Assemblée nationale.

La dernière tentative a été tuée dans l'œuf avec le projet Heritage City, à proximité d'Ébène, que l'ex-ministre du MSM Roshi Bhadain tenait à cœur.

Un projet dessiné par les Dubaïotes de Stree Consulting mais qui a été démonté par Gérard Sanspeur, conseiller au ministère des Finances et président de Landscope.

En attendant, est-ce l'état du bâtiment qui est la véritable cause des fuites, mardi ? À en croire Shakeel Mohamed, dans une vidéo diffusée sur Facebook, hier, mercredi 14 novembre, des excréments d'oiseaux auraient obstrué des gouttières sur le toit, provoquant ainsi des infiltrations dans l'Hémicycle, lorsque de grosses pluies se sont abat- tues sur la capitale.

Toujours dans la vidéo, le chef de file du Parti travailliste au Parlement affirme s'être entretenu avec le responsable de l'entretien de l'Assemblée nationale le même jour. Ce, après qu'une équipe s'est rendue sur le toit du bâtiment pour déboucher les gouttières.

Qu'en est-il au juste ? La speaker Maya Hanoomanjee se trouvant en Inde jusqu'en fin de semaine, nous avons posé la question à une source officielle du côté de l'Assemblée nationale.

Celle-ci ne confirme pas, pour l'heure, l'explication de Shakeel Mohamed, indiquant attendre toujours le rapport du ministère des Infrastructures publiques.

Elle poursuit que comme pour tous les bâtiments du gouvernement, c'est le ministère de Nando Bodha qui est responsable de l'entretien, entre autres.

Par contre, la source officielle affirme qu'une équipe est bel et bien montée sur le toit pour une inspection, mardi. Des réunions ont aussi eu lieu. Elle préfère toutefois ne pas s'aventurer sur les causes des dégâts sans un rapport en main.

Quid de l'état du bâtiment ? À quand remonte la dernière rénovation ? À ces questions, l'on apprend que l'extérieur du bâtiment n'a jamais été rénové, alors que l'intérieur a été remis à neuf en 2009. «L'entretien à l'extérieur est fait périodiquement lorsqu'il y a des problèmes», fait-on ressortir.

Ile Maurice

Post-inondations à Cottage - Rutnah et Maunthrooa essuient des critiques

L'atmosphère était tendue à Cottage, hier, jeudi 13 décembre. Alors que certains habitants… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.