16 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Un mort et plusieurs blessés lors de heurts à l'université de Kinshasa

L'université de Kinshasa est à nouveau endeuillée en RDC. Un étudiant a été tué cet après-midi dans des affrontements avec les forces de l'ordre. Drame survenu alors que les étudiants protestaient contre la mort d'un des leurs, sur ce même campus, en début de semaine.

A l'origine des violences : l'annonce, à la mi-journée, de la mort de Hyacinthe Kimbafu. Cet élève de deuxième année à la faculté de sciences était hospitalisé depuis lundi. Il avait été blessé par balle alors que les étudiants manifestaient pour réclamer la reprise des cours.

L'annonce de son décès a donc provoqué un nouveau mouvement de colère. Des centaines d'étudiants se sont rassemblés devant l'hôpital universitaire avant que les forces de l'ordre n'interviennent. D'après plusieurs témoins, les policiers tiraient à balle réelle, utilisaient des gaz lacrymogènes, dépouillaient les étudiants et ont même brulé des ordinateurs.

« Les forces de l'ordre tiraient comme si elles étaient sur un champ de guerre », explique l'un d'entre eux. « Les étudiants courraient à tout bout de champ. C'était la panique générale ».

C'est dans ce contexte qu'un étudiant a de nouveau perdu la vie. Ce qui porte à deux le nombre d'étudiants tués depuis le début de la semaine sur le campus de l'UNIKIN. Les affrontements d'aujourd'hui ont également fait plusieurs blessés. Au moins deux graves côté manifestants et huit côté policiers, selon le chef de la police à Kinshasa, le général Sylvano Kasongo.

Congo-Kinshasa

L'épidémie à virus Ebola franchit le cap de 303 décès

La dixième épidémie à virus Ebola sévissant en République démocratique… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.