Mauritanie: Un Faghih mauritanien este en justice Google et l'Université du Michigan

Le Faghih (juriste religieux) mauritanien Mohamed Lemine Ould Chah a décidé de poursuivre en justice Google et l'Université du Michigan qu'il accuse d'avoir viol ses droits de propriété intellectuelle quant à son livre « Zara dans la cité des merveilles ( زارا في مدينة العجائب ) « malgré la publication d'une décision judiciaire interdisant, depuis plus d'une décennie, la circulation de ce livre.

Mohammed Lemine Chah a déclaré, dans un entretien avec Alakhbar.info, qu'il a convenu un contrat avec des avocats pour intenter un procès contre la société Google qui a proposé son livre à la vente.

Et qu'il a décidé de déposer une autre plainte contre l'Université du Michigan, dont Google prétend avoir reçu le livre par son intermédiaire, se demandant comment protéger les droits intellectuels en cette époque.

Ould Chah a souligné qu'il avait écrit son roman littéraire en 1992. Il a cherché à transcender les styles littéraires traditionnels en utilisant la combinaison de différents styles littéraires tels que la poésie, la prose et les épopées dans un seul livre.

IL a ajouté qu'il a constaté qu'il avait introduit dans ce livre , trop de référence aux citations du Coran, et s'est convaincu par fatwa de lui même ( وأفتى نفسه بعدم جواز ذلك ) de l'inadmissibilité de cela.

Sur la base de cette fatwa, il a déposé une requête devant les tribunaux mauritaniens, leur demandant de retirer le livre.et empêcher sa diffusion. Le pouvoir judiciaire a rendu sa décision en 2006.

Ould Chah s'est dit surpris que le livre soit disponible aujourd'hui, à la vente , par Google ,après plus d'une décennie. de la décision judiciaire d' empêcher sa diffusion , soulignant qu'il a décidé de prendre des mesures pour protéger ses droits intellectuels et ce, en poursuivant Google devant la justice , et l'université de Michigan, qui, selon Google, était la source de la diffusion du livre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.